GOLF

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bobby Jones

Bobby Jones
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jack Nicklaus

Jack Nicklaus
Crédits : Hulton Getty

photographie


On s'accorde à tenir 1754 pour l'année de naissance du golf tel qu'il est encore pratiqué de nos jours. C'est en effet à cette date que le Royal and Ancient Golf Club of Saint-Andrews (non loin d'Édimbourg, en Écosse) codifia les règles d'un jeu auquel on s'adonnait déjà depuis quelque trois siècles. Le principe de base consiste à faire avancer une balle — d'un poids maximal de 45,93 grammes et d'un diamètre de 41 à 42,67 mm, recouverte de nombreux alvéoles lui permettant de se situer dans sa trajectoire aérienne — en la frappant au moyen de cannes, ou clubs, et en essayant d'effectuer le moins de coups possibles pour atteindre le trou — de 100 millimètres de diamètre — dans lequel cette balle devra pénétrer. Le parcours normal de compétition est composé d'une série de dix-huit trous se développant sur une longueur de 5 à 7 kilomètres, celle de chacun des trous à parcourir allant de 100 à 600 mètres.

Les clubs utilisés comportent un manche et une tête avec laquelle la balle est frappée. Un jeu complet de clubs comprendrait cinq bois — qui en fait peuvent aujourd'hui être composés de plastique ou de métal léger —, dix fers — dont le dernier ou wedge est exclusivement destiné aux sorties des bunkers de sable — et un putter pour les coups ultimes joués à proximité immédiate du trou : soit seize cannes, mais la règle interdit depuis 1939 d'en emporter plus de quatorze à la fois. Chacun des fers est de plus en plus ouvert, si bien qu'à frappe égale la distance parcourue par la balle sera progressivement moins élevée. Cette frappe, geste apparemment simple mais en réalité d'une profonde complexité, c'est elle que tente d'acquérir le débutant, puis que travaillera et retravaillera inlassablement le joueur plus ou moins chevronné afin d'atteindre sinon la perfection, du moins une régularité et une sûreté aussi poussées que possible. Plus que la force physique pure, ce sont le rythme et la justesse du coup qui vont permettre d'atteindre une trajectoire longue et efficace.

Bobby Jones

Bobby Jones

Photographie

Le champion de golf américain Bobby Jones, en 1926. Il remporta tous les grands tournois et réalisa le premier Grand Chelem de l'histoire du golf (British Amateur, British Open, U.S. Open et U.S. Amateur), en 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les compétitions professionnelles les plus fameuses pour les hommes, homologues à celles du Grand Chelem [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique

Classification


Autres références

«  GOLF  » est également traité dans :

DIDRIKSON MILDRED dite BABE (1911-1956)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 057 mots
  •  • 1 média

L' Américaine Mildred « Babe » Didrikson fut à la fois la première star féminine des jeux Olympiques, à l'occasion de l'édition de 1932 à Los Angeles où elle remporta deux médailles d'or et une médaille d'argent en athlétisme, et la sportive la plus éclectique du xx e  siècle : excellente joueuse de basket-ball, elle n'hésitait pas à tâter du foo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didrikson-mildred-dite-babe/#i_94107

WOODS ELDRICK dit TIGER (1975- )

  • Écrit par 
  • Bernard CHEVALIER, 
  • Universalis
  •  • 1 493 mots

Le champion de golf américain Eldrick « Tiger » Woods inscrit sa trajectoire dans l'histoire de son sport comme aucun joueur ne l'a fait avant lui. Il est l'un des cinq golfeurs à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem (Masters, US Open, British Open et USPGA), les autres étant Gene Sarazen, Ben Hogan, Jack Nicklaus et Gary Player, et il semble en mesure de battre tous les records du g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/woods-tiger/#i_94107

SARAZEN GENE (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Le golfeur américain Gene Sarazen domina sa discipline durant les années 1920-1930. Son albatros (3 coups sous le par) au 15 e  trou (par 5) lors du Masters en 1935 demeure l'un des plus célèbres coups de l'histoire du golf. Gene Sarazen, de son vrai nom Eugene Saraceni, est né le 27 février 1902 à Harrison (New York), dans une famille pauvre d'immigrés italiens. Caddie dè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gene-sarazen/#i_94107

SÖRENSTAM ANNIKA (1970- )

  • Écrit par 
  • Antony G. CRAINE, 
  • Universalis
  •  • 673 mots

Annika Sörenstam fut l'une des meilleures golfeuses de l'histoire de la Ladies Professional Golf Association (L.P.G.A.). Elle a remporté soixante-douze tournois sur ce circuit, dont dix « majeurs » (équivalents féminins des tournois du Grand Chelem pour les hommes). Elle fut désignée huit fois meilleure golfeuse de l'année (1995, 1997, 1998, 2001-2005) et remporta six fois (1995, 1996, 1998, 2001 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annika-sorenstam/#i_94107

HOGAN BEN (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 630 mots

Golfeur américain. Ben Hogan domina sa discipline durant la décennie qui suivit la Seconde Guerre mondiale. Sa volonté exceptionnelle et sa rigueur à l'entraînement lui permirent d'obtenir ses plus brillants résultats après un accident de la route qui avait réduit presque à néant ses chances de remarcher un jour. Il est l'un des rares golfeurs à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-hogan/#i_94107

NICKLAUS JACK (1940- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 215 mots
  •  • 1 média

Né le 21 janvier 1940 à Columbus (Ohio), Jack Nicklaus possède l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du golf. Champion amateur des États-Unis en 1959, il devient, en 1962, le plus jeune vainqueur d'un des quatre tournois du Grand Chelem, en s'imposant lors de l'U.S. Open. Dès lors, les titres vont se succéder : Jack Nicklaus remporte trois nouvelles fois l'U.S. Open (1966, 1967, 1972), le B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-nicklaus/#i_94107

PALMER ARNOLD (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 494 mots

L'Américain Arnold Palmer fut le premier golfeur à remporter le Masters à quatre reprises et à gagner plus de 1 million de dollars pour prix de ses seules victoires. Au cours de sa carrière professionnelle (1954-1975), il a remporté soixante tournois sur le circuit professionnel (P.G.A. Tour) et s'est adjugé sept tournois du Grand Chelem. Ce champion très populaire fut la figure marquante du golf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-palmer/#i_94107

PLAYER GARY (1935- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Le Sud-Africain Gary Player fut l'un des meilleurs golfeurs du monde dans les années 1950 et 1960. À l'âge de vingt-neuf ans, il devint le troisième champion (après les Américains Gene Sarazen et Ben Hogan) à remporter les quatre tournois du Grand Chelem dans sa carrière. Seuls cinq golfeurs ont réussi cet exploit à ce jour. Player a en outre gagné en 1988 les trois tournois comptant alors (il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gary-player/#i_94107

SNEAD SAM (1912-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

Golfeur américain. Sam Snead était réputé pour son aisance et son swing puissant et élégant. Il remporta quatre-vingt-deux tournois sur circuit professionnel (P.G.A. Tour) – ce qui constitue un record –, et s'adjugea sept tournois du Grand Chelem. Mais il ne parvint jamais à gagner l'U.S. Open, dont il prit la deuxième place à quatre reprises, au cours d'une carrière d'une exceptionnelle longévit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-snead/#i_94107

MICKELSON PHIL (1970- )

  • Écrit par 
  • Adam AUGUSTYN, 
  • Universalis
  •  • 706 mots

Le golfeur américain Phil Mickelson fut l'un des meilleurs joueurs sur le circuit professionnel (P.G.A. Tour) dans les années 1990 et 2000. Né le 16 juin 1970 à San Diego (Californie), Philip Alfred Mickelson s'initie extrêmement tôt au golf : il se dit qu'il frappa ses premières balles à dix-huit mois seulement ! Il apprend les rudiments de cette discipline en imitant le swing de son père, adopta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phil-mickelson/#i_94107

NELSON BYRON (1912-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 240 mots

Golfeur américain. Byron Nelson domina sa discipline à la fin des années 1930 et au début des années 1940. Réputé pour son swing plein d'aisance, il remporta onze tournois professionnels consécutivement en 1945 – un record qui n'a jamais été égalé. John Byron Nelson est né le 4 février 1912, près de Waxahachie (Texas). Caddie dès l'âge de douze ans, il passe professionnel en 1932. Byron Nelson rem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byron-nelson/#i_94107

BALLESTEROS SEVERIANO (1957-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 483 mots
  •  • 1 média

Le golfeur espagnol Severiano Ballesteros fut une des personnalités les plus en vue du monde du sport dans les années 1970-1980 . Son style à la fois magistral et inventif allait de pair avec un palmarès impressionnant – plus de quatre-vingt-cinq victoires dans les tournois internationaux, dont cinq titres dans les tournois du Grand Chelem. Severiano, dit « Seve », Ballesteros est né le 9 avril 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballesteros-s/#i_94107

JONES BOBBY (1902-1971)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Golfeur américain. Bobby Jones fut le premier champion à remporter les quatre tournois du Grand Chelem la même année. En 1930, il s'impose ainsi successivement dans le British Amateur, le British Open, l'U.S. Open et l'U.S. Amateur. De 1923 à 1930, il remporta treize tournois du Grand Chelem, un record qui ne sera battu qu'en 1975 par Jack Nicklaus. Originaire d'une famille modeste d'Atlanta, Robe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobby-1902-1971-jones/#i_94107

SPORT - L'année 2008

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 998 mots

Dans le chapitre « Golf »  : […] Tiger Woods, vainqueur pour la troisième fois de l'U.S. Open, ce qui porte à quatorze le nombre de ses succès dans les tournois du Grand Chelem, a dû interrompre sa saison juste après, en juin 2008, en raison d'une blessure qui devrait l'éloigner des greens durant un an ou presque. Le golfeur de l'année 2008 est sans doute l'Irlandais Padraig Harrington, vainqueur du British Open et de l'U.S.P.G. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2008/#i_94107

SPORT - L'année 2000

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 177 mots

Dans le chapitre « Golf »  : […] Tiger Woods, vainqueur de trois tournois du Grand Chelem (U.S. Open, British Open, U.S.P.G.A.) et élu « champion des champions » en fin d'année par le quotidien L'Équipe , fait déjà, à vingt-cinq ans, partie du gotha de ce sport. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2000/#i_94107

NORMAN GREG (1955- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 35 mots

Surnommé le « Requin blanc », le golfeur australien Greg Norman est numéro un mondial de 1986 à 1990. Parmi ses principaux succès, il compte deux victoires au British Open (1986 et 1993). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greg-norman/#i_94107

Pour citer l’article

Jean DURRY, « GOLF », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/golf/