GOLF

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On s'accorde à tenir 1754 pour l'année de naissance du golf tel qu'il est encore pratiqué de nos jours. C'est en effet à cette date que le Royal and Ancient Golf Club of Saint-Andrews (non loin d'Édimbourg, en Écosse) codifia les règles d'un jeu auquel on s'adonnait déjà depuis quelque trois siècles. Le principe de base consiste à faire avancer une balle — d'un poids maximal de 45,93 grammes et d'un diamètre de 41 à 42,67 mm, recouverte de nombreux alvéoles lui permettant de se situer dans sa trajectoire aérienne — en la frappant au moyen de cannes, ou clubs, et en essayant d'effectuer le moins de coups possibles pour atteindre le trou — de 100 millimètres de diamètre — dans lequel cette balle devra pénétrer. Le parcours normal de compétition est composé d'une série de dix-huit trous se développant sur une longueur de 5 à 7 kilomètres, celle de chacun des trous à parcourir allant de 100 à 600 mètres.

Les clubs utilisés comportent un manche et une tête avec laquelle la balle est frappée. Un jeu complet de clubs comprendrait cinq bois — qui en fait peuvent aujourd'hui être composés de plastique ou de métal léger —, dix fers — dont le dernier ou wedge est exclusivement destiné aux sorties des bunkers de sable — et un putter pour les coups ultimes joués à proximité immédiate du trou : soit seize cannes, mais la règle interdit depuis 1939 d'en emporter plus de quatorze à la fois. Chacun des fers est de plus en plus ouvert, si bien qu'à frappe égale la distance parcourue par la balle sera progressivement moins élevée. Cette frappe, geste apparemment simple mais en réalité d'une profonde complexité, c'est elle que tente d'acquérir le débutant, puis que travaillera et retravaillera inlassablement le joueur plus ou moins chevronné afin d'atteindre sinon la perfection, du moins une régularité et une sûreté aussi poussées que possible. Plus que la force physique pure, ce sont le rythme et la justesse du coup qui vont permettre d'atteindre une trajectoire longue et efficace.

Bobby Jones

Photographie : Bobby Jones

Le champion de golf américain Bobby Jones, en 1926. Il remporta tous les grands tournois et réalisa le premier Grand Chelem de l'histoire du golf (British Amateur, British Open, U.S. Open et U.S. Amateur), en 1930. 

Crédits : Central Press/ Hulyon Archive/ Getty Images

Afficher

Les compétitions professionnelles les plus fameuses pour les hommes, homologues à celles du Grand Chelem au tennis, sont l'Open britannique (créé en 1860) et celui des États-Unis (1895), les Masters (1934) et le Championnat de l'Association des golfeurs professionnels américains (U.S.P.G.A. [1916]). La Ryder Cup (créée en 1927), quant à elle, oppose tous les deux ans, en match play, une équipe composée des douze meilleurs joueurs des États-Unis à une sélection des douze meilleurs golfeurs européens (jusqu'en 1973, elle mettait aux prises Américains et Britanniques). La tension psychique, le poids du putt décisif à jouer ne sont pas les mêmes selon qu'il s'agira d'un match amical ou bien d'une compétition dont l'enjeu est une montagne de dollars. Un joueur tel que Jack Nicklaus a gagné une fortune sur les terrains, et les gains des pratiquantes féminines, dotées de leurs propres « circuits », atteignent désormais des sommes très élevées.

Jack Nicklaus

Photographie : Jack Nicklaus

Durant quelque vingt-cinq ans, le golfeur américain Jack Nicklaus se montrera le maître des fairways et des greens sur tous les parcours de la planète. 

Crédits : Augusta National/ Getty Images

Afficher

D'obédience évidemment anglo-saxonne — comme en témoignent un vocabulaire ésotérique pour le non-initié ainsi qu'un certain climat et une « étiquette » auxquels sont sensibles les adeptes convaincus ou de fraîche date —, le golf a essaimé tout autour de la planète. Un joueur espagnol comme Severiano Ballesteros a pu ainsi s'imposer parmi les lauréats des épreuves majeures, jouées classiquement selon l'une des formules dites de stroke play (addition des coups joués) ou de match play (comptées trou par trou, celui qui est gagné par exemple en 4 coups contre 5 ayant alors la même valeur que celui qui est remporté par 2 contre 3).

Dans le golf importent aussi le cadre « naturel » du jeu — même s'il s'agit d'une nature savamment aménagée, le fairway (chemin normal), bordé de part et d'autre par le rough (herbe non coupée) qui conduit au green (ce gazon parfaitement tondu entourant le trou lui-même), pouvant se trouver volontairement coupé d'obstacles (bunker, pièce d'eau, fossé) ; la beauté de l'environnement, véritable oasis par rapport à un univers toujours plus urbanisé ; le caractère amusant et sportif à la fois de ce jeu qui passionne bientôt le néophyte et ne lui laisse plus trêve. Autant de séductions qui ont suscité un engouement encore difficilement concevable il y a peu. La Fédération française de golf compte près de quatre cent mille joueurs licenciés, et les terrains — de surface pourtant très importante — vont se multipliant. Cet engouement n'est pas le propre de la Fr [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Bobby Jones

Bobby Jones
Crédits : Central Press/ Hulyon Archive/ Getty Images

photographie

Jack Nicklaus

Jack Nicklaus
Crédits : Augusta National/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique

Classification

Autres références

«  GOLF  » est également traité dans :

BALLESTEROS SEVERIANO (1957-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 483 mots
  •  • 1 média

Le golfeur espagnol Severiano Ballesteros fut une des personnalités les plus en vue du monde du sport dans les années 1970-1980 . Son style à la fois magistral et inventif allait de pair avec un palmarès impressionnant – plus de quatre-vingt-cinq victoires dans les tournois internationaux, dont cinq titres dans les tournois du Grand Chelem. Severiano, dit « Seve », Ballesteros est né le 9 avril 1 […] Lire la suite

DIDRIKSON MILDRED dite BABE (1911-1956)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

L' Américaine Mildred « Babe » Didrikson fut à la fois la première star féminine des jeux Olympiques, à l'occasion de l'édition de 1932 à Los Angeles où elle remporta deux médailles d'or et une médaille d'argent en athlétisme, et la sportive la plus éclectique du xx e  siècle : excellente joueuse de basket-ball, elle n'hésitait pas à tâter du football américain, du base-ball, du ski et du tennis, […] Lire la suite

HOGAN BEN (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 630 mots

Golfeur américain. Ben Hogan domina sa discipline durant la décennie qui suivit la Seconde Guerre mondiale. Sa volonté exceptionnelle et sa rigueur à l'entraînement lui permirent d'obtenir ses plus brillants résultats après un accident de la route qui avait réduit presque à néant ses chances de remarcher un jour. Il est l'un des rares golfeurs à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem […] Lire la suite

JONES BOBBY (1902-1971)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Golfeur américain. Bobby Jones fut le premier champion à remporter les quatre tournois du Grand Chelem la même année. En 1930, il s'impose ainsi successivement dans le British Amateur, le British Open, l'U.S. Open et l'U.S. Amateur. De 1923 à 1930, il remporta treize tournois du Grand Chelem, un record qui ne sera battu qu'en 1975 par Jack Nicklaus. Originaire d'une famille modeste d'Atlanta, Robe […] Lire la suite

MICKELSON PHIL (1970- )

  • Écrit par 
  • Adam AUGUSTYN, 
  • Universalis
  •  • 706 mots

Le golfeur américain Phil Mickelson fut l'un des meilleurs joueurs sur le circuit professionnel (P.G.A. Tour) dans les années 1990 et 2000. Né le 16 juin 1970 à San Diego (Californie), Philip Alfred Mickelson s'initie extrêmement tôt au golf : il se dit qu'il frappa ses premières balles à dix-huit mois seulement ! Il apprend les rudiments de cette discipline en imitant le swing de son père, adopta […] Lire la suite

NELSON BYRON (1912-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 240 mots

Golfeur américain. Byron Nelson domina sa discipline à la fin des années 1930 et au début des années 1940. Réputé pour son swing plein d'aisance, il remporta onze tournois professionnels consécutivement en 1945 – un record qui n'a jamais été égalé. John Byron Nelson est né le 4 février 1912, près de Waxahachie (Texas). Caddie dès l'âge de douze ans, il passe professionnel en 1932. Byron Nelson rem […] Lire la suite

NICKLAUS JACK (1940- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Né le 21 janvier 1940 à Columbus (Ohio), Jack Nicklaus possède l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du golf. Champion amateur des États-Unis en 1959, il devient, en 1962, le plus jeune vainqueur d'un des quatre tournois du Grand Chelem, en s'imposant lors de l'U.S. Open. Dès lors, les titres vont se succéder : Jack Nicklaus remporte trois nouvelles fois l'U.S. Open (1966, 1967, 1972), le B […] Lire la suite

NORMAN GREG (1955- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 35 mots

Surnommé le « Requin blanc », le golfeur australien Greg Norman est numéro un mondial de 1986 à 1990. Parmi ses principaux succès, il compte deux victoires au British Open (1986 et 1993). […] Lire la suite

PALMER ARNOLD (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 494 mots

L'Américain Arnold Palmer fut le premier golfeur à remporter le Masters à quatre reprises et à gagner plus de 1 million de dollars pour prix de ses seules victoires. Au cours de sa carrière professionnelle (1954-1975), il a remporté soixante tournois sur le circuit professionnel (P.G.A. Tour) et s'est adjugé sept tournois du Grand Chelem. Ce champion très populaire fut la figure marquante du golf […] Lire la suite

PLAYER GARY (1935- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots
  •  • 1 média

Le Sud-Africain Gary Player fut l'un des meilleurs golfeurs du monde dans les années 1950 et 1960. À l'âge de vingt-neuf ans, il devint le troisième champion (après les Américains Gene Sarazen et Ben Hogan) à remporter les quatre tournois du Grand Chelem dans sa carrière. Seuls cinq golfeurs ont réussi cet exploit à ce jour. Player a en outre gagné en 1988 les trois tournois comptant alors (il y […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-14 avril 2011 Côte d'Ivoire. Chute de Laurent Gbagbo

) fidèles à Laurent Gbagbo lancent des attaques contre l'hôtel du Golf, quartier général d'Alassane Ouattara à Abidjan. Le 10, l'O.N.U.C.I. et la force Licorne lancent une série de raids contre la résidence présidentielle. Le 11, les F.R.C.I. pénètrent dans la résidence en feu et arrêtent Laurent Gbagbo, son épouse ainsi que de nombreux proches. Alassane Ouattara annonce qu'il va demander à son ministre de la Justice d'« engager une procédure judiciaire » contre le président sortant. […] Lire la suite

1er-28 décembre 2010 Côte d'Ivoire. Crise politique à l'issue de l'élection présidentielle

Le 5, Alassane Ouattara, retranché dans l'hôtel du Golf, à Abidjan, reconduit Guillaume Soro dans ses fonctions de Premier ministre et forme son gouvernement. Laurent Gbagbo nomme quant à lui l'universitaire Gilbert Marie N'gbo Aké Premier ministre. Le 6, Alassane Ouattara propose à Laurent Gbagbo d'intégrer certains de ses ministres dans son futur gouvernement, en échange de sa démission. […] Lire la suite

9-21 février 2001 États-Unis – Japon. Collision entre un sous-marin et un bateau de pêche

Les Japonais s'indignent de la réaction du Premier ministre, Yoshiro Mori, dont la popularité est déjà au plus bas, qui n'a pas interrompu sa partie de golf à l'annonce de l'accident. Le 13, la marine américaine révèle que deux civils, invités à bord, étaient aux commandes du sous-marin, sous le contrôle du commandant de bord, au moment de la collision qui est intervenue lors d'un exercice de remontée rapide à la surface. […] Lire la suite

8 mars 2000 France. Condamnation pour racket du nationaliste corse François Santoni

-Canal historique, ainsi que son ex-compagne, l'avocate Marie-Hélène Mattéi, à quatre ans de prison ferme pour tentative d'extorsion de fonds au préjudice du promoteur du complexe touristique du golf de Sperone (Corse-du-Sud). Ils sont accusés d'avoir tenté d'obtenir 4 millions de francs de la victime, en décembre 1996. Après le refus de celle-ci, un attentat, dont les auteurs n'ont jamais été identifiés, avait détruit la maison du gardien de ce domaine touristique. […] Lire la suite

16 décembre 1996 France. Arrestation de François Santoni

L'avocate Marie-Hélène Mattei, compagne de François Santoni, le dirigeant d'A Cuncolta naziunalista recherché par la police depuis sa condamnation par défaut, en octobre, à une peine de prison ferme, est interpellée à Bastia dans le cadre de l'enquête sur l'attentat contre le complexe touristique du golf de Sperone (Corse-du-Sud), le 12. Cet attentat aurait fait suite au refus du directeur du golf de payer l'« impôt révolutionnaire » au F. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DURRY, « GOLF », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/golf/