JONES BOBBY (1902-1971)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Golfeur américain. Bobby Jones fut le premier champion à remporter les quatre tournois du Grand Chelem la même année. En 1930, il s'impose ainsi successivement dans le British Amateur, le British Open, l'U.S. Open et l'U.S. Amateur. De 1923 à 1930, il remporta treize tournois du Grand Chelem, un record qui ne sera battu qu'en 1975 par Jack Nicklaus.

Originaire d'une famille modeste d'Atlanta, Robert Tyre Jones, Jr., né le 17 mars 1902, s'établit comme avocat dans sa ville natale. Golfeur amateur, il ne passera jamais professionnel et disputera très peu de tournois après son Grand Chelem de 1930. Son palmarès est néanmoins impressionnant : il gagne l'U.S. Amateur à cinq reprises (1924, 1925, 1927, 1928, 1930), l'U.S. Open par quatre fois (1923, 1926, 1929, 1930), le British Open trois fois (1926, 1927, 1930 [il est le premier amateur à le remporter]) et le British Amateur une fois (1930). Bobby Jones participa cinq fois à la Walker Cup, compétition opposant les équipes amateur britanniques et américaines, et remporta neuf des dix matchs qu'il disputa dans ce cadre. En 1934, il est à l'origine de la création du tournoi annuel du Masters d'Augusta (Georgie) et dessine le parcours sur lequel cette compétition a lieu depuis cette date.

En 1958, Bobby Jones devient le premier Américain depuis Benjamin Franklin (en 1759) à être nommé citoyen d'honneur de la ville de Saint Andrews (non loin d'Édimbourg, en Écosse), berceau du golf. Bobby Jones s'éteint le 18 décembre 1971 à Atlanta.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JONES BOBBY (1902-1971) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobby-1902-1971-jones/