HYPOGÉE GERMINATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Type de germination de la graine, dans lequel celle-ci reste à l'intérieur du sol, comme chez le pois, le chêne, le blé, le maïs : la portion de tigelle située au-dessus des cotylédons s'allonge plus vite que la partie hypocotylée (située sous les cotylédons) ; la gemmule, ou premier bourgeon, et les premières feuilles, seules, se trouvent élevées au-dessus de la terre, portées sur cet axe épicotylé.

Chez le blé (et autres graminées), la gemmule est d'abord enfermée dans une gaine en doigt de gant (ou coléoptile), qui se déchirera sous la poussée des feuilles fermées par la gemmule.

Il existe des cas particuliers qui ne sont vraiment conformes ni à la définition de la germination hypogée, ni à celle de la germination épigée. La graine du dattier, appelée inexactement « noyau » de datte, laisse d'abord sortir une radicule, puis, le pétiole du cotylédon s'allongeant beaucoup, la plantule se trouve enfoncée dans la terre.

—  Jacques DAUTA

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacques DAUTA, « HYPOGÉE GERMINATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/germination-hypogee/