EVANS GERAINT (1922-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 16 février 1922 à Cilfynydd, près de Cardiff (Galles du Sud), mort le 19 septembre 1992 à Aberystwyth (Galles de l'Ouest), le Gallois Geraint Evans compte parmi les plus grands barytons de son temps, Geraint Evans était réputé pour ses interprétations des rôles-titres de Falstaff de Verdi et des Noces de Figaro de Mozart, ainsi que pour ses incarnations de Leporello (Don Giovanni de Mozart) et de Beckmesser (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg de Wagner).

Fils d'un mineur, Geraint Llewellyn Evans remporte son premier concours de chant à l'âge de quatre ans. Après avoir servi dans la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale, il est ensuite affecté à Hambourg (R.F.A.), où il travaille à la Radio des forces britanniques (B.F.R.S.) et chante quand l'occasion se présente.

En 1948, Evans est engagé par le Covent Garden de Londres, et il y débute dans le petit rôle du Veilleur de nuit des Maîtres chanteurs. Dès la saison suivante, il chante le rôle de Figaro, qui le fera connaître sur la scène internationale, et qu'il interprètera notamment lors de ses premières apparitions à la Scala de Milan (1960) et au festival de Salzbourg (1961). C'est au festival de Glyndebourne qu'il interprète pour la première fois, en 1957, Falstaff, qui deviendra son rôle-fétiche. C'est aussi dans ce rôle qu'il se produit pour la première fois au Metropolitan Opera de New York, en 1964. Parmi ses autres grandes incarnations, mentionnons Bottom (A Midsummer Night's de Benjamin Britten), le Capitaine Balstrode (Peter Grimes de Britten), Papageno (La Flûte enchantée de Mozart), le Docteur Dulcamara (L'Elisir d'amore de Donizetti), rôle avec lequel il fera ses adieux à la scène, en 1984, à Covent Garden. Il est le créateur du rôle de Mr Flint de Billy Budd de Britten (1951). En 1984, il a publié son autobiographie, intitulée A Knight at the Opera.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« EVANS GERAINT - (1922-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraint-evans/