LEMOINE GEORGES (1935- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Graphiste et illustrateur français, Georges Lemoine, né en 1935 à Rouen, se consacre au livre d'enfants, et particulièrement aux textes de portée philosophique.

Georges Lemoine débute en mettant en images des nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, de Michel Tournier (Barbedor, 1980) et Le Rossignol et l'empereur de Chine d'Andersen (1979). Il dessine des visages exprimant sagesse et sérénité, des personnages évoluant dans des paysages intemporels. Il transpose judicieusement l'histoire du Petit Soldat de plomb (1984), au début du xxe siècle, où tant de beaux jouets ont vu le jour ; il recrée avec une plasticité vivante les objets chers à Andersen : canard en aluminium, pantin en bois, soldat de plomb, danseuse de papier, etc. Le choix même des objets, la minutie dans leur représentation, la mise en page théâtrale (disposition insolite du poisson au ventre ouvert) et le grossissement confèrent à ses protagonistes inanimés une vie propre correspondant au sens profond du texte : les cadrages étudiés mettent en valeur l'isolement et l'impuissance du soldat. Le gros plan sur des visages d'enfants, ceux de Fanny et Alexandre, personnages du film d'Ingmar Bergman, seuls êtres humains représentés dans le livre, scelle l'accord entre l'univers de l'écrivain et celui de l'illustrateur. L'utilisation d'un matériau littéraire et de références cinématographiques et culturelles présentes dans les images de Lemoine (titres de livres d'enfants visibles) montre bien qu'il se veut un maillon dans la représentation culturelle de l'enfance. De même que l'Orient l'attire, les paraboles et l'Ancien Testament l'inspirent ; c'est avec simplicité qu'il traduit la parabole du fils prodigue (Sept Paraboles de Jésus, 1981) où les échanges de regards suffisent à dire l'amour paternel. Le regard et les visages s'offrent au lecteur, ainsi celui de Jonathan, l'enfant berger (Le Livre de la Création, 1987), celui de Naman le pêcheur dans la nouvelle de Le Clézio (Balaabilou, 1985), celui de Wang Fô le pein [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LEMOINE GEORGES (1935- )  » est également traité dans :

JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

  • Écrit par 
  • Jean PERROT
  •  • 7 694 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les mondes graphiques  »  : […] L'esthétique dominante du Père Castor a alors été contestée par l'arrivée des illustrateurs italiens et anglais de Delpire et de l'École des loisirs, et surtout par les albums de Tomi Ungerer, seul illustrateur français à avoir obtenu en 1998 le prix Hans Christian Andersen, sorte de prix Nobel de la littérature de jeunesse que le romancier René Guillot reçut lui aussi en 1964. Plus radicale, la […] Lire la suite

Les derniers événements

19-30 juillet 1985 France. Climat insurrectionnel en Guadeloupe

Georges Lemoine, secrétaire d'État aux D.O.M.-T.O.M., s'associe au souhait exprimé par les différentes forces politiques d'obtenir une « mesure de clémence » en faveur de Georges Faisans. Le 29, la chambre d'accusation de Basse-Terre décide la mise en liberté du militant indépendantiste. La libération de Georges Faisans est aussitôt suivie par un complet […] Lire la suite

18-30 novembre 1984 France. Revendications indépendantistes en Nouvelle-Calédonie après les élections territoriales

Georges Lemoine, secrétaire d'État aux D.O.M.-T.O.M., annonce un renforcement du dispositif de maintien de l'ordre et déclare qu'il faut « accélérer le processus d'autodétermination, qui doit permettre d'aboutir à un choix, y compris celui de l'indépendance ». Un haut fonctionnaire, Charles Barbeau, est chargé de mener sur place une « mission exceptionnelle […] Lire la suite

24 novembre 1983 France. Annonce d'un référendum en Nouvelle-Calédonie en 1989

Georges Lemoine, secrétaire d'État aux D.O.M.-T.O.M., annonce, devant l'Assemblée territoriale de Nouvelle-Calédonie, l'organisation, en 1989, d'un référendum sur l'avenir du territoire. Cette consultation permettra aux Mélanésiens de se déterminer après cinq ans d'application du nouveau statut de « large autonomie » dont le texte sera examiné par  […] Lire la suite

8-12 juillet 1983 France. Table ronde sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie

Georges Lemoine, secrétaire d'État aux D.O.M.-T.O.M., les délégués des principales formations politiques de la Nouvelle-Calédonie. Le texte final adopté à l'issue de cette réunion met l'accent sur « l'exercice de l'autodétermination » du peuple calédonien que le gouvernement s'engage à « favoriser ». […] Lire la suite

7-31 juillet 1981 France. Changements dans l'audiovisuel

Georges Fillioud, ministre de la Communication. Ce dernier précise que la mission de cette commission, présidée par Pierre Moinot, sera de « doter notre pays d'une véritable charte de l'audiovisuel » et rappelle les trois principes qui devront l'inspirer : autonomie, décentralisation, culture. Le 16, au Sénat, Georges Fillioud évoque la prolifération […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laura NOESSER, « LEMOINE GEORGES (1935- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lemoine/