GARDE ROUGE, Russie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fort semblables aux détachements ouvriers qui avaient participé à l'insurrection de décembre 1905 à Moscou, des détachements ouvriers armés font leur apparition dans les usines lors de la révolution de février 1917. Les bolcheviks s'efforcent avec succès, dès avril, de les contrôler et de les séparer de la milice ouvrière qui est aux mains des mencheviks et des socialistes révolutionnaires. Dès lors, les tentatives pour structurer la Garde rouge et la doter d'un statut se multiplient à Petrograd et à Moscou. La Garde rouge sort de la clandestinité, où elle avait dû se réfugier après sa participation aux journées de juillet, pour contribuer à faire échouer le putsch du général Kornilov en septembre. Au début de l'insurrection d'Octobre, dans laquelle elle joue un grand rôle, la Garde rouge se dote d'une structure. Dès lors, elle s'implante dans la plupart des grands centres industriels de Russie et devient une véritable armée révolutionnaire de volontaires. Elle constitue la base de l'Armée rouge, créée en janvier 1918, et elle est officiellement dissoute au mois d'avril de la même année.

Le cabinet de Lenine et Trotski

photographie : Le cabinet de Lenine et Trotski

photographie

En octobre 1917, des gardes rouges surveillent l'entrée du cabinet de Lenine (1870-1924) et Trotski (1879-1940) , à Petrograd. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Georges HAUPT

Écrit par :

  • : sous-directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Classification

Autres références

«  GARDE ROUGE, Russie  » est également traité dans :

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'échange d'expériences révolutionnaires »  : […] La première affiche murale de la révolution culturelle, contre les autorités universitaires et municipales de Pékin, est écrite par une enseignante de philosophie, Nie Yuanzi : la mise à feu a eu lieu, et toute la jeunesse est lancée dans le mouvement. Les écoles ferment – pour plusieurs années – en juillet, et les étudiants et élèves sont organisés en gardes rouges  : ils se diviseront immédiatem […] Lire la suite

RÉVOLUTION RUSSE

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 7 712 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le premier gouvernement provisoire (mars-avril 1917) »  : […] Formé le 2 mars, le premier gouvernement provisoire est présidé par le prince Georges Lvov, entouré d'une majorité de représentants éminents du parti constitutionnel-démocrate (Pavel Milioukov aux Affaires étrangères ; Nikolaï Nekrassov aux Transports ; AndreïChingarev à l'Agriculture). À la gauche de l'échiquier politique gouvernemental, Alexandre Kerenski , ministre de la Justice, est censé « f […] Lire la suite

Les derniers événements

Russie. Intervention armée en Tchétchénie. 1er-31 décembre 1994

de Tchétchènes fuient la capitale. Le 19, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne et le département d'État américain commencent à exprimer leur inquiétude. En Russie, le nombre des adversaires de l'intervention armée augmente. Le 22, le général Edouard Vorobiev, commandant en chef adjoint […] Lire la suite

U.R.S.S. Disparition de l'U.R.S.S. et démission de Mikhaïl Gorbatchev après la création de la C.E.I. 3-30 décembre 1991

Le 3, Mikhaïl Gorbatchev met en garde contre la « désintégration » qui menace le pays, insistant sur l'urgence de la signature du traité de l'Union. Le 8, Boris Eltsine, Stanislas Chouchkevitch et Leonid Kravtchouk, présidents des républiques de Russie, de Biélorussie et d'Ukraine, se réunissent […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges HAUPT, « GARDE ROUGE, Russie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/garde-rouge-russie/