GAMOPÉTALIE, botanique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsque dans le périanthe floral les pétales sont soudés entre eux, si bien que la corolle est détachable en bloc, la fleur est dite gamopétale.

On qualifie de gamopétales les angiospermes dicotylédones qui possèdent ce type de fleur (par exemple, fleur de liseron).

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GAMOPÉTALIE, botanique  » est également traité dans :

FLEUR

  • Écrit par 
  • Louis EMBERGER, 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 7 636 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Phylogenèse de la fleur  »  : […] Les moyens phylogénétiques fondamentaux mis en œuvre par la nature sont simples, peu nombreux et remarquablement constants, mais ils offrent, dans les détails, d'infinies variations dont l'immense diversité des fleurs est l'expression. On trouve toujours à l'origine un système d'axes dichotomiques plus ou moins touffu, qui a subi, au cours des temps, des foliarisations, des contractions (réduction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleur/#i_96343

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « GAMOPÉTALIE, botanique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gamopetalie-botanique/