FUJIWARA NO YOSHIFUSA (804-872)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième fils de Fuyutsugu de la branche dite du Nord de la maison Fujiwara, Yoshifusa pose les bases qui font la fortune de ses descendants : premier de sa famille, depuis le transfert de la capitale de Nara à Kyōto, à être revêtu de la charge de ministre des Affaires suprêmes de son vivant (857), premier à porter le titre de régent (sesshō) pendant la minorité de l'empereur Seiwa (858), premier aussi à recevoir le droit de présenter des fonctionnaires à des postes et à des rangs, privilège jusque-là réservé aux princes héritiers et aux impératrices (871). À la suite d'intrigues de cour, son neveu est déclaré prince héritier en 842 et monte sur le trône en 850. Yoshifusa lui donne pour épouse sa fille, fait nommer son petit-fils prince héritier et le fait empereur en 858. Grand-père et protecteur de Seiwa-tennō, il joue un rôle prépondérant à la cour, provoque ou utilise habilement la machination du conseiller Tomo no Yoshio qui lui permet d'éliminer les familles qui risquaient de faire concurrence aux Fujiwara.

—  Francine HÉRAIL

Écrit par :

  • : maître assistant à l'Institut national des langues et civilisations orientales, professeur délégué

Classification

Pour citer l’article

Francine HÉRAIL, « FUJIWARA NO YOSHIFUSA (804-872) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fujiwara-no-yoshifusa-804-872/