FRÉDÉRIC VI (1768-1839) roi de Danemark (1808-1839) et roi de Norvège (1808-1814)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi du Danemark (1808-1839) et de Norvège (1808-1814), né le 28 janvier 1768 au château de Christiansborg (Danemark), mort le 3 décembre 1839 à Copenhague.

Fils du roi Christian VII, déficient mental, et de la reine Caroline-Mathilde, Frédéric est en grande partie élevé par la belle-mère de son père, la reine douairière Juliana Marie qui, avec l'aide de son fils le prince Frédéric et d'Ove Høegh-Guldberg (1731-1808), gouverne pratiquement le Danemark jusqu'en 1784. En avril de cette même année, le prince héritier apporte des modifications au gouvernement pour transférer sur lui le pouvoir réel. Frédéric promeut des réformes pour garantir la liberté de la personne et la protection légale des paysans, ainsi que d'autres réformes économiques et sociales. En 1790, il épouse Marie Sophie Frédérique, fille du landgrave Charles de Hesse. La mort de son père le 13 mars 1808 lui permet d'accéder au trône.

Après son accession, Frédéric VI tend à gouverner de façon plus personnelle et l'influence du cabinet décline. Neutre au début des guerres napoléoniennes, il se range aux côtés de Napoléon à la suite du bombardement de Copenhague par les Anglais, en 1807. Médiocre diplomate, il accorde trop longtemps son soutien à l'empereur français et n'en profite pas pour tirer avantage des difficultés de la Suède en 1809. Lors de la paix de Kiel, en janvier 1814, il doit céder la Norvège à la Suède et l'archipel d'Héligoland à l'Angleterre, mais obtient en contrepartie l'île de Rügen et la Poméranie qu'il échange bientôt contre le Lauenbourg. Au cours des années de vaches maigres qui suivent le congrès de Vienne (1814-1815), Frédéric VI se montre énergique, responsable et fait figure de « père de la nation ». Sous l'influence de la révolution de Juillet 1830 en France, il constitue quatre assemblées consultatives de province en 1834. Cette initiative marque le début de la vie parlementaire au Danemark.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FRÉDÉRIC VI (1768-1839) roi de Danemark (1808-1839) et roi de Norvège (1808-1814)  » est également traité dans :

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 537 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Au temps des Lumières et du piétisme »  : […] La monarchie, tenue à des dépenses de fonctionnement administratif et de prestige accrues, dut procéder à la vente d'importantes terres de la Couronne, qui passèrent entre les mains de créanciers bourgeois. Il en fut de même pour des terres de la noblesse. En 1733, les propriétaires terriens obtinrent une nouvelle forme de contrainte, le stavnsbaa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_16875

Pour citer l’article

« FRÉDÉRIC VI (1768-1839) - roi de Danemark (1808-1839) et roi de Norvège (1808-1814) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-vi/