FRANK BERNARD (1928-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pendant cinquante ans, les contemporains de Bernard Frank qui s'attachaient à la littérature l'auront lu avec passion, profit et plaisir. Dans les périodiques, les quotidiens, les hebdomadaires, ils auront aimé le miracle permanent d'un style d'idées, de prose et de poésie. Ses livres, au reste peu nombreux, trouvent eux-mêmes leur source et leur énergie dans le monde des revues, si effervescent dans les années 1950. Ils le dépassent, assurément, mais sans jamais rompre tout à fait le lien ombilical, demeurant en majeure part des essais, et des chroniques élargies à la dimension d'un volume (Grognards et hussards, 1952, La Panoplie littéraire, 1958, Un siècle débordé, 1970, Solde, 1980).

Il y a toujours, chez Bernard Frank, un duelliste qui ferraille et qui fait mouche : Le Dernier des Mohicans (1956) est ainsi un chef-d'œuvre de verve assassine, dont les victimes sont Jean Cau, Sartre, Simone de Beauvoir, et les critiques de l'époque. Avec autant de réussite, Frank avait inventé, dans Israël (1955), le genre de l'autobiographie délirante et mythomane d'un jeune juif fasciné par les antisémites, qui ne sera pas oubliée par les écrivains plus jeunes, comme Patrick Modiano, dans La Place de l'étoile (1968). Ce mode de fantaisie pseudo-autobiographique féconde aussi bien Un siècle débordé que Solde. Sur l'être-juif après 1945, sur les complexités de l'antisémitisme (tel qu'il trouve à s'exprimer chez Bernanos ou Drieu la Rochelle), sur la place de l'écrivain parmi les intellectuels engagés et les politiques installés, Frank aura mené une recherche subtile et profonde, et pourtant délibérément rieuse. « Outrageusement intelligent », avait écrit François Nourissier de sa Panoplie littéraire, un essai éblouissant qui a fait revenir Drieu la Rochelle sur la scène littéraire, et qui constitue le meilleur traité du suicide en langue française.

Bernard Frank, comme Emmanuel Berl, to [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Jacques LECARME, « FRANK BERNARD - (1928-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-bernard-1928-2006/