RASTIER FRANÇOIS (1945-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

François Rastier s'est montré l'un des esprits les plus inventifs dans le domaine des sciences du langage. Né à Toulouse en 1945, docteur en linguistique, directeur de recherche au C.N.R.S., son œuvre est aujourd'hui reconnue internationalement. Elle est fondée sur une audace et une originalité. L'audace est sans doute d'avoir choisi comme champ de recherche la sémantique, discipline ardue et peu courue. L'originalité est d'avoir porté cette discipline à dépasser la seule étude du signe linguistique pour l'appliquer à des ensembles de textes.

Dans les années 1960, en effet, son maître, Algirdas-Julien Greimas, s'efforce d'appliquer l'analyse des unités minimales de signification – les sèmes – à des unités prises en contexte, avec l'objectif de décrire des univers sémantiques. On pouvait penser à l'époque que la linguistique, cantonnée à l'étude des unités de langue, ne pouvait dépasser les limites de la phrase : une linguistique du texte semblait de ce fait impossible.

C'est pourtant à cela que François Rastier s'attache dès ses premières recherches, en partant du principe que les sèmes s'opposent, mais aussi se combinent entre eux. C'est l'un des fondements de la « sémantique différentielle » qu'il contribue à fonder. Il approfondit par là plusieurs idées de Greimas, comme celle d'isotopie, en dressant progressivement une typologie des sèmes. Au long d'une immense lecture des textes, François Rastier s'efforce de dégager isotopies (récurrence de sèmes) et « molécules sémiques » (groupements de sèmes). De là une distinction fondamentale qui parcourt son œuvre, entre sens et signification : « la signification est une propriété des signes », « le sens une propriété des textes » (Arts et sciences du texte, 2001).

Dans une telle approche, l'utilisation de l'informatique est primordiale. François Rastier s'est intéressé très tôt, particulièrement dans ses travaux à l'Institut national de la langue française (promoteur du Trésor de la langue française), aux corpus informatisés. Il s'est effo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de grammaire, docteur en linguistique, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Loïc DEPECKER, « RASTIER FRANÇOIS (1945-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rastier/