FRANCEL'année politique 2000

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le référendum sur le quinquennat, crise de la participation politique ?

Au-delà du jeu des partis et de l'équilibre entre les camps, une désaffection envers la classe politique gagne les électeurs. Les études d'opinion montrent que, si les attentes envers la politique demeurent toujours aussi fortes, l'érosion de la confiance envers les hommes politiques pour améliorer la condition des gens et prendre en compte leurs problèmes ne cesse de s'effriter depuis au moins dix ans. Tout se passe comme si la plupart des questions mises à l'ordre du jour par le personnel politique n'étaient pas considérées par l'opinion comme les plus importantes.

Un taux d'abstention record a caractérisé le référendum du 24 septembre 2000 sur la réduction à cinq ans du mandat du président de la République (le septennat avait été institué en 1873) : 69,81 p. 100 et plus de 16 p. 100 des votes blancs et nuls – des chiffres qui révèlent une crise au-delà de la consultation référendaire. L'inversion du calendrier électoral de 2002, repoussée par le président de la République, mais voulue par le Premier ministre et réclamée par une partie de l'U.D.F., notamment par François Bayrou, Valéry Giscard d'Estaing et Raymond Barre, quoique conforme à l'esprit des institutions de la Ve République, est-elle mieux ?. Votée en première lecture par l'Assemblée nationale le 20 décembre 2000 par 300 voix contre 245, elle a rencontré l'opposition du R.P.R., en raison notamment du désavantage supposé pour Jacques Chirac, mais aussi du P.C. et des Verts, pour les premiers en raison de leur opposition à un régime davantage présidentiel, pour les seconds en raison de leur absence de succès dans leurs revendications d'une introduction d'une dose de proportionnelle pour les élections législatives.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2000 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2000/