Ching-lang HOU

licenciée à l'université normale de Taïwan, section des beaux-arts

DONG YUAN [TONG YUAN] (mort en 962) & JURAN [KIU-JAN] (actif vers 975)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 206 mots

Après la révolution (755) d'An Lushan, la ville de Chang'an qui, depuis le vie siècle, était le centre des activités artistiques, se vit destituée de son rôle de capitale. La guerre civile se répandit partout. Seules les régions au sud du fleuve Bleu (Yangzi) et le Sichuan demeurèrent des îlots de calme, favorables à l'apparition de nouveaux thèmes d' […] Lire la suite

EXCENTRIQUES DE YANGZHOU GROUPE DES HUIT

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 027 mots

Dans la peinture chinoise du xviiie siècle, on distingue deux grandes tendances : celle des peintres de cour exerçant dans la région de Pékin et celle des peintres lettrés de la prospère cité sudiste de Yangzhou. Les sujets traités par les artistes de la cour selon les goûts de l'empereur Qianlong (1736-1795) sont peints dans un style particulièrement […] Lire la suite

GAO KEGONG [KAO K'O-KONG] (1248-?)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 393 mots

En Chine, la peinture de paysage dans le style des lettrés connaît son épanouissement pendant la dynastie des Yuan (1280-1368). Les quatre grands maîtres (Huang Gongwang, Wu Zhen, Ni Zan, Wang Meng), considérés à partir de l'époque Ming comme les novateurs du xive siècle, respecta […] Lire la suite

SHAANXI FOUILLES DU

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 967 mots

Situé au pied du versant nord du mont Li dans le district de Lintong, province du Shaanxi, le mausolée de l'empereur Shihuang (~ 259-~ 210) des Qin compte parmi les sites historiques les plus connus en Chine. Il n'en reste aujourd'hui qu'un tumulus de quelque 40 mètres de hauteur. Cependant, le célèbre historien Sima […] Lire la suite

WANG WEI (699 env.-env. 759)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU, 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 1 820 mots

Le génie de Wang Wei s'épanouit sous le règne de Xuanzong (712-756), qui, après un siècle de paix intérieure et avant la catastrophe de 755, marque l'apogée de la civilisation des Tang. Wang Wei est un représentant typique de cet âge d'or. Choyé par la noblesse, il est poète de cour. Lauréat des concours impériaux et haut fonctionnaire, il est poète lettré. Cep […] Lire la suite

WU DAOZI [WOU TAO-TSEU] (actif entre 713 et 755)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 059 mots

Sous le règne de l'empereur Minghuang (713-756), la capitale chinoise Chang'an, centre culturel, commercial et politique de l'Asie, vit éclore la fleur de la poésie et de la peinture : « l'Immortel de la poésie » Li Bo (699-762), « le Saint de la poésie » Du Fu (712-770) et « le Peintre divin de cent générations » Wu Daozi […] Lire la suite

YAN LIBEN [YEN LI-PEN] (mort en 673)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 102 mots

Avec l'avènement de l'empereur Gaozu en 618 commence une des plus grandes dynasties chinoises : celle des Tang. Cette époque, qui voit la fondation et la consolidation du nouvel Empire, fait appel à de nombreux peintres et architectes, parmi lesquels Yan Liben et son frère Lide. Leur influence s'étendra jusqu'au début du règne de l'empereur Minghuang (713-755).Yan Liben est issu d'une famille de l […] Lire la suite