FLÛTE, navire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lourd bateau à voiles, d'origine hollandaise, destiné aux transports de marchandises. Étienne Cleirac mentionne la flûte dans ses Termes de marine (1634) et Colbert évoque les flûtes « à grand ventre », de 300 à 500 tonneaux, « navigués par peu d'hommes vers les Indes orientales ». Un bâtiment de guerre, transformé en navire de commerce, mais conservant une partie de ses bouches à feu disposées sur un seul rang, est dit : armé en flûte.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FLÛTE, navire  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 608 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la marine à voile »  : […] L'ère des Grandes Découvertes avait donné à la marine à voile ses lettres de créance ; l'ère suivante, celle des compétitions pour l'exploration des richesses et la maîtrise des mers, consacre le grand voilier à vocation militaire. Époque du vaisseau par excellence, les xvii e et xviii e  siècles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navigation-maritime/#i_32788

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « FLÛTE, navire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flute-navire/