PATTERSON FLOYD (1935-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américain Floyd Patterson fut le premier champion olympique de boxe à devenir ensuite champion du monde chez les professionnels chez les poids lourds. Il fut par la suite le premier champion du monde des poids lourds à reconquérir le titre après l'avoir perdu. Pugiliste de petit gabarit (1,84 m, 80 kg) pour un poids lourd, Patterson compensait sur le ring ce handicap par sa rapidité et son style étonnant : il semblait jouer à cache-cache derrière ses gants, qu'il maintenait très près du visage.

Né dans une famille pauvre, le 4 janvier 1935 à Waco, en Caroline du Nord, Floyd Patterson grandit dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Il apprend à boxer alors qu'il est placé dans une école pour enfants présentant des troubles affectifs ; il s'entraîne bientôt avec « Cus » D'Amato, lequel travaillera plus tard avec Mike Tyson. Patterson remporte les Golden Gloves (« gants d'or ») de New York en 1951 et en 1952, puis le titre olympique des poids moyens aux Jeux d'Helsinki en 1952, en battant le Roumain Vasile Tita en finale. Il dispute son premier combat professionnel le 12 septembre 1952. Au cours des quatre années qui suivent, il ne perd qu'un seul match, en 1954, sur une décision contestée en faveur de son compatriote Joey Maxim, ancien champion du monde des poids mi-lourds, boxeur habile et bien plus expérimenté que lui.

L'Américain Rocky Marciano, champion du monde des poids lourds, a décidé, le 21 septembre 1955, de se retirer, invaincu. Le titre est donc vacant et, pour désigner son successeur, un combat est organisé le 30 novembre 1956 à Chicago. Celui-ci met aux prises deux Américains, le jeune Floyd Patterson (vingt ans et dix mois) et le vétéran Archie Moore (âgé de plus de quarante ans). Patterson met Moore K.O. à la cinquième reprise et s'empare du titre. Patterson devient alors le plus jeune boxeur sacré champion du monde des lourds. Il défend victorieusement sa ceinture quatre fois avant d'affronter le Suédois Ingemar Johansson, le 26 juin 1959 à New Yo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  PATTERSON FLOYD (1935-2006)  » est également traité dans :

BOXE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 429 mots

18 août 1958 L'Américain Floyd Patterson bat son compatriote Roy Harris ; il s'agit du premier combat retransmis en circuit fermé par la télévision […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boxe-reperes-chronologiques/#i_51671

JOHANSSON INGEMAR (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

l'Italien Franco Cavicchi. Il conserve deux fois son titre, en dominant les Britanniques Henry Cooper puis Joe Erskine. Le 26 juin 1959, il a donc l'opportunité d'affronter Floyd Patterson, champion du monde des poids lourds depuis sa victoire face à Archie Moore en novembre 1956. Ce jour-là, au Yankee Stadium de New York, le Suédois surprend un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingemar-johansson/#i_51671

Pour citer l’article

« PATTERSON FLOYD - (1935-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/floyd-patterson/