FINAGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est l'ensemble des terres, aux limites imprécises jusqu'à l'époque moderne, nécessaires à la vie d'une communauté rurale : le finage englobe donc les jardins, les champs, les prés, exploités individuellement, les landes et les bois, utilisés collectivement. Le finage est l'élément d'unité le plus solide de la communauté villageoise, qui peut être par ailleurs morcelée entre plusieurs juridictions laïques ou religieuses.

—  Françoise MOYEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FINAGE  » est également traité dans :

DÉFRICHEMENTS, histoire médiévale

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 1 011 mots

Les défrichements sont les progrès les plus spectaculaires réalisés par l'agriculture médiévale ; ils ont permis de cultiver de vastes étendues gagnées sur les landes et la forêt, mais aussi sur les marécages, les fonds de vallées humides, les bords de mer : les polders flamands ou les fens anglais sont à inclure dans ce mouvement. L'aire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defrichements-histoire-medievale/#i_35505

RURALES COMMUNAUTÉS, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 634 mots

La communauté villageoise a dû prendre naissance aux premiers temps du Moyen Âge comme communauté d'exploitants : elle est d'abord liée à un certain finage, avec ses obligations et ses contraintes agricoles communes (assolement, clôtures), mais surtout avec son exploitation rigoureusement collective des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communautes-rurales-histoire/#i_35505

Pour citer l’article

Françoise MOYEN, « FINAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/finage/