RURALES COMMUNAUTÉS, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La communauté villageoise a dû prendre naissance aux premiers temps du Moyen Âge comme communauté d'exploitants : elle est d'abord liée à un certain finage, avec ses obligations et ses contraintes agricoles communes (assolement, clôtures), mais surtout avec son exploitation rigoureusement collective des communaux et avec de nombreux droits d'usage (vaine pâture, glandée, gruerie, etc.). Mais, communauté d'exploitants, elle est aussi communauté d'habitants (en sont exclus les bordiers, grangiers, établis aux limites du finage). Au double titre d'exploitant et d'habitant, le seigneur s'affirme comme le « premier communier » et en profite, au cours des siècles, pour revendiquer l'entière propriété du tiers des communaux. Cependant, si elle admet en principe le seigneur, la communauté villageoise s'est le plus souvent affirmée et définie contre lui : c'est aussi, surtout au Moyen Âge, une communauté d'exploités qui entament aux xiie et xiiie siècles, des actions en justice pour obtenir l'abonnement de la taille ou l'octroi de libertés. Toutefois, les procès en question relevant de la justice du seigneur attaqué, ils se terminaient rarement à l'avantage des communautés, qui parfois recouraient alors à la violence ; sauf à faire appel, là où c'était matériellement possible, à la justice royale, voire pontificale, pour obtenir gain de cause. La communauté villageoise a une existence légale et une personnalité juridique reconnue. Lorsque s'affirme, à l'époque moderne la centralisation administrative, elle devient aussi une communauté fiscale ; elle se voit réclamer en bloc le paiement de la taille royale, et ce sont des collecteurs élus par la communauté qui en font la répartition de détail entre tous les membres. À la somme réclamée par les agents royaux, ils ajoutent éventuellement une « crue », car c'est la seule source de revenus de la communauté. Certes, elle paie la plupart du temps en nature ses quelques employés : berger du troupeau commu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RURALES COMMUNAUTÉS, histoire  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 047 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des campagnes intégrées »  : […] L'agriculture, en revanche , occupe une place modeste dans l'économie avec 1,5 p. 100 des actifs et un peu moins de 1 p. 100 du PIB (2015). Mais par l'intégration de cette activité dans des filières agroindustrielles puissantes et surtout par les formes d'occupation du sol et de mise en valeur, l'agriculture continue de structurer des espaces ruraux auxquels la grande majorité des Allemands resten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-geographie-geographie-economique-et-regionale/#i_9329

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « La vision libérale et la critique marxiste »  : […] À la fin du xviii e  siècle, les sociétés primitives apparaissent généralement, du moins chez les adversaires de J.-J. Rousseau, comme les vestiges témoins de l'enfance de l'Humanité, d'un stade où l'outillage technique et intellectuel ne permettait « pas encore » aux individus de produire plus que pour leurs besoins. Sans surplus pas d'échanges, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-economique/#i_9329

FRANCE (Histoire et institutions) - L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'administration régionale et locale »  : […] L'administration régionale et locale, grâce à l'action des intendants, est surtout caractérisée par une très forte centralisation ; mais, en raison de l'organisation corporative du royaume, la centralisation est plus ou moins poussée selon les régions. C'est ainsi que le particularisme est surtout vivace à la périphérie du royaume (pays d'État), tandis que la centralisation est maximale dans les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-l-etat-monarchique/#i_9329

HABITAT - L'habitat rural en Occident (XIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean CHAPELOT
  •  • 4 318 mots

Dans le chapitre « L'infraconstruction du haut Moyen Âge »  : […] Un trait fondamental caractérise l'habitat rural européen, de l'âge du fer au haut Moyen Âge : ordinairement construit en matériaux périssables, il n'est pas fait pour durer et pour être transmis, de génération en génération. Sans doute, dans l'ensemble des provinces romanisées et notamment dans la moitié sud de l'Europe, l'intermède de l'Empire romain modifie-t-il quelque peu cette situation en i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitat-rural-en-occident-xie-xixe-s/#i_9329

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les substrats sociaux et institutionnels des migrations »  : […] C'est tout le fonctionnement de l'Europe médiévale et moderne qui, plusieurs siècles avant la révolution industrielle, est fondé sur la mobilité. Dans les campagnes, les paysans se déplacent selon des rythmes dictés par leurs statuts : circulation des journaliers agricoles au gré de leurs possibilités d'embauche, contrats pluriannuels des fermiers et métayers, dont l'expiration implique le déména […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations/#i_9329

POLITISATION

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 985 mots

En proposant un schéma de l’apprentissage de la politique dans les campagnes françaises (« La Descente de la politique vers les masses »), dans La République au village , ouvrage paru en 1970, et une chronologie centrée sur la révolution de 1848, l’historien Maurice Agulhon a initié en France un riche débat historiographique que recouvre, au moins partiellement, la notion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politisation/#i_9329

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la société familiale aux débuts de l'industrialisation »  : […] Nous vivons dans une société salariale : en France, comme au Royaume-Uni ou aux États-Unis, près de neuf dixièmes des emplois sont salariés. Le phénomène est récent, mais pas autant qu'on pourrait le penser : au milieu du xix e  siècle, le salariat était déjà majoritaire en France, puisqu'on comptait alors environ neuf millions de salariés sur un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_9329

TAISIBLE COMMUNAUTÉ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 540 mots

Terme désignant des communautés familiales qui se forment tacitement par la poursuite de la vie en commun entre descendants après le décès du chef de famille. De telles communautés, qui répondent à la fois à des sentiments naturels et à des considérations pratiques, se rencontrent dans des sociétés très diverses depuis l'Antiquité ( consortium entre frères de la Rome archaïq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-taisible/#i_9329

Pour citer l’article

Françoise MOYEN, « RURALES COMMUNAUTÉS, histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/communautes-rurales-histoire/