FILICOPHYTES ou FOUGÈRES

ARBRE

  • Écrit par 
  • Gérard CUSSET
  •  • 4 236 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Anatomie du développement »  : […] L'important accroissement en épaisseur qui aboutit à la formation du tronc et des branches résulte de phénomènes anatomiques qui compliquent la structure primaire de la plantule, mais selon des modalités diverses. Chez les Dicotylédones , il apparaît deux couches génératrices concentriques . Le cambium externe produit une couche de liège centrifuge interrompue seulement par les lenticelles. Parfo […] […] Lire la suite

FOUGÈRES AQUATIQUES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 257 mots

Au sens strict, ce qualificatif s'applique aux seules Hydroptéridales, dont l'adaptation au milieu aquatique est surprenante, compte tenu du caractère foncièrement terrestre du phylum ptéridophytique. La formation du gamétophyte a lieu selon des modalités très originales, à partir de sporanges enclos dans des organes globuleux, les sporocarpes, ainsi appelés en raison de leur fonction, qui est d'a […] […] Lire la suite

ISOSPORIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 139 mots

Chez les cryptogames vasculaires, la plupart des fougères (sauf les hydroptéridales, c'est-à-dire les fougères aquatiques avec leurs deux familles : les marsiliacées et les salviniacées), ainsi que les prêles produisent un seul type de spores. Celles-ci germent en produisant des gamétophytes bisexués où se côtoient des organes mâles (anthéridies) et femelles (archégones), grâce auxquels aura lie […] […] Lire la suite

MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 6 495 mots
  •  • 12 médias

Les Monilophytes (Monilophyta), également appelées Polypodiophytes (Polypodiopsida), sont des plantes terrestres (Embryophytes) qui possèdent des tissus conducteurs (ce sont donc des Trachéophytes) et qui se reproduisent par des spores. La très grande majorité de ces plantes sans fleurs ni graines correspondent à ce qu’on appelle plus communément les fougères (formant le groupe des Filicophytes). […] […] Lire la suite

OLÉORÉSINES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 684 mots

Mélanges variés d'essences (ou huiles essentielles) et de résines, de consistance molle ou semi-liquide, partiellement volatils et entraînables par la vapeur d'eau. Leur constitution, très variable, correspond à celle des essences et des résines. On y trouve notamment des alcools, des acides et des aldéhydes aromatiques, des esters et de nombreuses substances terpéniques. Il faut y rattacher les b […] […] Lire la suite

POLAROTROPISME

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 307 mots

Le polarotropisme est un tropisme (réaction d'orientation d'un organe à une anisotropie du milieu) qui se rencontre chez certains Végétaux, comme les protonémas filamenteux de Fougères, très étudiés par Mohr depuis 1963. De tels protonémas sont obtenus en faisant germer des spores à l'obscurité. Si l'on éclaire le filament du protonéma par une lumière naturelle oblique par rapport à son axe, il po […] […] Lire la suite

PROTHALLE

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 423 mots

Le prothalle est le gamétophyte de Végétaux vasculaires formé à la germination d'une spore réductionnelle, c'est-à-dire d'une méiospore : il est donc haploïde. Au cours de l'évolution des Végétaux, le prothalle apparaît chez les Ptéridophytes. Pour les Fougères, par exemple, l'aspect filamenteux des premiers stades de germination de la méiospore, quelle que soit la forme du prothalle adulte, per […] […] Lire la suite