SAVART FÉLIX (1791-1841)

Physicien français né à Mézières et mort à Paris. Alors qu'il était chirurgien militaire, Félix Savart traduit le De arte medica du médecin romain du ~ ier siècle, Celse, puis, abandonnant la médecine, il se consacre exclusivement à l'acoustique.

En 1819, Savart se rend à Paris, où son mémoire sur les instruments à cordes est présenté à l'Académie par Biot. Par la suite, il publie plusieurs travaux sur la propagation des mouvements vibratoires dans les solides, dans les liquides et dans les gaz, sur la voix humaine et sur le chant des oiseaux.

À Paris, Savart obtient le poste de conservateur du cabinet de physique du Collège de France, où il est par la suite nommé professeur de physique.

Il est l'inventeur de la roue dentée qui porte son nom (détermination de la hauteur du son), du sonomètre et du polariscope. En son honneur, l'unité pratique de mesure de hauteur du son porte le nom de Savart.

Savart est élu à l'Académie des sciences en 1827.

—  Georges KAYAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : maître de recherche au C.N.R.S., physique corpusculaire

Classification


Autres références

«  SAVART FÉLIX (1791-1841)  » est également traité dans :

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 203 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « D'Œrsted à Maxwell »  : […] électrique. L'année suivante, Jean-Baptiste Biot (1774-1862) et Félix Savart (1791-1841) montrèrent que la force agissant sur le pôle (de l'aiguille aimantée) est perpendiculaire à la normale abaissée de ce pôle sur le fil (traversé par le courant) et varie en raison inverse de la distance de l'aiguille au fil. De ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_13213

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 5 060 mots

Dans le chapitre « Divisions de l'octave en parties égales »  : […] base 122. Mais le nombre 122 n'est pas facilement maniable. C'est pourquoi l'acousticien Félix Savart proposa, au début du xixe siècle, un intervalle pouvant représenter le plus petit qui soit perceptible par l'oreille humaine dans les conditions habituelles d'écoute (soit ce fameux « plus grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gamme/#i_13213

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « SAVART FÉLIX - (1791-1841) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-savart/