SAVART FÉLIX (1791-1841)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien français né à Mézières et mort à Paris. Alors qu'il était chirurgien militaire, Félix Savart traduit le De arte medica du médecin romain du ~ ier siècle, Celse, puis, abandonnant la médecine, il se consacre exclusivement à l'acoustique.

En 1819, Savart se rend à Paris, où son mémoire sur les instruments à cordes est présenté à l'Académie par Biot. Par la suite, il publie plusieurs travaux sur la propagation des mouvements vibratoires dans les solides, dans les liquides et dans les gaz, sur la voix humaine et sur le chant des oiseaux.

À Paris, Savart obtient le poste de conservateur du cabinet de physique du Collège de France, où il est par la suite nommé professeur de physique.

Il est l'inventeur de la roue dentée qui porte son nom (détermination de la hauteur du son), du sonomètre et du polariscope. En son honneur, l'unité pratique de mesure de hauteur du son porte le nom de Savart.

Savart est élu à l'Académie des sciences en 1827.

—  Georges KAYAS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SAVART FÉLIX (1791-1841)  » est également traité dans :

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 199 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « D'Œrsted à Maxwell »  : […] Ayant observé dès le début du xviii e  siècle l'aimantation du fer par la foudre, on se préoccupa donc logiquement de savoir s'il existait des rapports entre l'électricité et le magnétisme. C'est une réponse positive qu'apporta en 1819 Hans Christian Œrsted (1777-1851), quand il observa qu'une aiguille aimantée (mobile sur un pivot), placée parall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_13213

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 5 067 mots

Dans le chapitre « Divisions de l'octave en parties égales »  : […] Ni tous les musiciens ni tous les théoriciens ne se montrèrent et ne se montrent encore satisfaits d'un système dans lequel toutes les divisions de l'octave sont égales. Jusqu'à la fin du xviii e  siècle, divers tempéraments furent employés (on appelait tempérament tout système dans lequel on sauvegardait la justesse d'un certain nombre de quintes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gamme/#i_13213

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « SAVART FÉLIX - (1791-1841) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-savart/