ISKANDER FAZIL (1929-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fazil Iskander occupe une position originale dans la littérature soviétique : d’une part, bien qu’étant abkhaze (il est né à Soukhoumi le 6 mars 1929), il écrit en russe, d’autre part, il a choisi le genre de la satire, ce qui constitue un défi et un exploit dans un pays totalitaire qui, de par sa nature, tolère mal les textes subversifs.

Iskander, à l’instar du Kirghize Tchinguiz Aïtmatov, du Tchouktche Iouri Rytkhéou ou du Géorgien Boulat Okoudjava, illustre l’enrichissement de la littérature russe par des cultures très différentes – phénomène remarquable de la vie littéraire soviétique des années 1970. Son univers fictionnel s’inscrit dans un réseau de références extrêmement variées : il puise dans le folklore du Caucase, dans son riche passé mythologique (c’est par exemple sur les rives de la Colchide qu’abordèrent les Argonautes en quête de la Toison d'or) et culturel (avec ses multiples peuples et langues, la cohabitation de l’islam et du christianisme) ainsi que dans la culture russe.

Entré en littérature en tant que poète, Fazil Iskander se tourne rapidement vers la prose et rédige au fil des ans une vaste chronique de son Abkhazie natale : Sandro de Tchéguem (Sandro iz Čegema) est un ensemble de nouvelles commencé en 1970 et qui s’est enrichi de centaines de pages en quelque vingt années (1973, 1979, 1981, 1989), au fil des diverses versions. La forme de la nouvelle permet à l’auteur de s’affranchir de la clôture qu’impose le roman et de la continuité chronologique et narrative. L’épopée couvre un large intervalle de temps – du xiie siècle aux années contemporaines en passant par les premières années du pouvoir soviétique – et emprunte les chemins tortueux de la digression (procédé hérité de Gogol) et les méandres d’une narration polyphonique qui s’oppose à la linéarité monologique des discours officiels.

Iskander est le chantre du mode de vie simpl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en littérature et culture russes à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Hélène MÉLAT, « ISKANDER FAZIL - (1929-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fazil-iskander/