FAUNE DES GRANDES PROFONDEURS(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Février 1977 Campagne de géologie et de géochimie du submersible américain Alvin sur la ride des Galápagos : premières observations, par 2 500 mètres de profondeur, de la faune associée à l'hydrothermalisme.

Février-mars 1978 Campagne de géologie du submersible français Cyana sur la dorsale du Pacifique oriental (210 N.) : premières observations, par 2 600 mètres de profondeur, de cheminées fossiles de sulfures polymétalliques et de cimetières de bivalves (Calyptogena magnifica).

Janvier 1979 Campagne de géologie de l'Alvin sur la dorsale du Pacifique oriental (210 N., même site qu'en 1978 avec la mission Cyana) : premières observations de fumeurs noirs (sites hydrothermaux dont les fluides atteignent 350 0C) et première récolte de vers tubicoles (Vestimentifères) : Alvinella pompejana. et Alvinella caudata.

Novembre-décembre 1979 Première campagne de biologie de l'Alvin sur un site hydrothermal, au niveau de la ride des Galápagos : confirmation de la présence de la faune observée en 1977 et récolte avec fixation (pour l'étude des ultrastructures) de grands vers tubicoles (Riftia) et de moules (Bathymodiolus).

Janvier 1982 Campagne de biologie de l'Alvin dans le bassin des Guaymas (mer de Cortez, golfe de Californie), au niveau où la dorsale du Pacifique oriental est recouverte de 600 mètres de sédiments fins apportés par le fleuve Colorado : présence, à 2 000 mètres de profondeur, de Riftia et de nouveaux peuplements (Paravinella grasslei) liés à un environnement géochimique différent du fait de la présence de ces sédiments.

Février-avril 1982 Campagnes de géologie et de biologie de Cyana sur la dorsale du Pacifique oriental (entre 11 et 130 N.) : découverte de nouveaux sites hydrothermaux par 2 600 mètres de profondeur. Ces sites seront suivis durant une quinzaine d'années, permettant de mettre en évidence la courte durée de vie d'un site hydrothermal.

Août 1983 Campagne géologique et biologique du submersible canadien Pisces sur la dorsale Juan de Fuca (450 N.) : découverte, par 1 600 mètres de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de la Méditerranée, Marseille

Classification

Pour citer l’article

Lucien LAUBIER, « FAUNE DES GRANDES PROFONDEURS - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-des-grandes-profondeurs-reperes-chronologiques/