EXPERT INTERNATIONAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personne collaborant à l'administration internationale, de façon intermittente, et dont la tâche est en principe spécifique (participation à une conférence, élaboration d'un rapport...). Engagé pour une courte durée, l'expert international se distingue donc du fonctionnaire international, dont le statut se caractérise par un élément de stabilité et de continuité ; il ne jouit d'ailleurs pas des mêmes avantages dans le domaine des privilèges et immunités. En fait, son statut est en général déterminé par le contenu du contrat qui le lie à l'administration internationale (conditions de désignation, prise en charge du traitement, indemnités diverses, etc.) ; il est donc essentiellement variable. On peut cependant distinguer les experts consultatifs des experts en matière d'assistance technique. Les experts consultatifs peuvent être nommés soit par un État, soit par une organisation internationale ; ainsi le règlement de la Cour internationale de justice prévoit-t-il, à son article 57, que chaque partie fait connaître au greffe les moyens de preuve qu'elle entend invoquer, cette communication comprenant les listes des noms, prénoms, qualité et domicile des experts que cette partie désire faire entendre  ; l'O.N.U. peut également recourir à des experts pour étudier les mesures pratiques qu'il serait souhaitable d'adopter pour mettre en œuvre ses recommandations ; de même, la Commission européenne, lors de la préparation de ses délibérations, établit son projet avec la collaboration d'experts indépendants ou nationaux. À l'inverse — et nous apercevons alors la seconde catégorie d'experts —, la F.A.O. peut fournir des experts en matière de pollution des eaux, en particulier pour les questions relatives à la pêche ; le terme d'expert d'assistance technique désigne alors un spécialiste choisi par une organisation internationale pour donner des avis, sur des questions de sa compétence, aux autorités des États qui le reçoivent. La notion d'expert d'assistance technique a beaucoup évolué : tout d'abord cantonnés dans un rôle consultatif et temporaire, les experts nommés par une organisation internationale ont eu tendance à dépasser les limites qui leur étaient assignées ; c'est ainsi qu'ils se sont vu peu à peu confier, au sein de l'O.N.U., de véritables fonctions administratives comportant des pouvoirs de décision. Cette nouvelle forme d'assistance technique donne naissance à une nouvelle sorte d'experts : à la fois agents de l'organisation internationale et agents de l'État, qui les intègre dans son administration, ces nouveaux experts bénéficient d'un statut international spécial.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de droit international public à l'université d'Évry-Val-d'Essonne

Classification

Autres références

«  EXPERT INTERNATIONAL  » est également traité dans :

ASSISTANCE TECHNIQUE

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 7 543 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La question des coopérants »  : […] La qualification du coopérant doit être du plus haut niveau, non en termes généraux, mais pour ce qui lui est demandé. À cette formation technique, il doit joindre la formation socio-économique adaptée : aucun problème n'est jamais purement technique, et cela moins encore dans un pays qui doit engager son développement ; ce qui compte, au contraire, c'est le processus d'évolution globale dont le […] Lire la suite

DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Gérard COHEN-JONATHAN, 
  • Pierre LAVIGNE, 
  • Marcel PRÉLOT
  • , Universalis
  •  • 24 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels »  : […] Les droits reconnus . Le pacte sur les droits sociaux comporte une clause générale de non-discrimination concernant les bénéficiaires des droits garantis. Néanmoins, l'article 2 paragraphe 3 contient une exception assez curieuse en prévoyant que les pays en voie de développement pourront déterminer dans quelle mesure ils garantiront les droits économiques à des non-ressortissants. Il a été quelqu […] Lire la suite

NATIONS UNIES

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Secrétariat »  : […] Le secrétaire général, qui est le principal responsable de la gestion de l'ONU, est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable. Son élection est acquise par un vote des deux tiers de l'Assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité approuvée par ses membres permanents. Les secrétaires généraux sont généralement issus de petits pays neutres. Le secrétaire général préside toutes les […] Lire la suite

Pour citer l’article

Patricia BUIRETTE, « EXPERT INTERNATIONAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/expert-international/