TABARLY ÉRIC (1931-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le marin d'exception

C'est à bord de Pen-Duick-II que Tabarly remporte, en 1964, la course transatlantique en solitaire en vingt-sept jours et trois heures, devançant le Britannique Francis Chichester, vainqueur de la première édition (1960). Pour cette course, l'enseigne de vaisseau de la Marine nationale a choisi de naviguer sur un bateau long, pour être rapide (13,60 m hors tout) et léger (en contre-plaqué marine), pour être manœuvré efficacement par un homme seul. Cette victoire lui permet, à l'âge de trente-deux ans, d'entrer dans la légende. Elle donne aux Français le signal de la ruée vers l'eau. Dès 1965, la production nautique fait un bond considérable. Deux années plus tard, l'avènement du polyester va permettre la construction de bateaux en grande série.

Chez le marin-architecte Tabarly, une chose étonne : cette faculté de montrer, au-delà d'un caractère forgé par la tradition, des clairvoyances d'une grande modernité. Ses inventions lui font précéder la mode. Si Pen-Duick-II, en 1964, est particulièrement grand et léger pour un solitaire, Pen-Duick-III (17,40 m hors tout) exploite astucieusement un « trou » dans le règlement de 1967 des courses en équipage en utilisant, sur un gréement de goélette, à wishbone, une importante grand-voile dont la surface n'est pas entièrement prise en compte pour la jauge. Avec ce bateau, construit cette fois en aluminium (matériau qui sera utilisé pour tous ses autres bateaux), Tabarly remporte sept victoires dont la plus belle est celle du Fastnet. Pen-Duick-IV, trimaran d'une longueur de 20,80 m hors tout équipé de deux mâts-ailes et de grand-voiles entièrement lattées, est monstrueux pour 1968 et représente le premier multicoque de haute mer du monde. Engagé avec ce bateau révolutionnaire dans la troisième édition de la Transatlantique en solitaire (1968), Tabarly est contraint à l'abandon à la suite d'un abordage avec un cargo. Quatre ans plus tard, Alain Colas remportera cette course avec ce même bateau, qui sera par la suite [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

MULTICOQUE    TRANSATLANTIQUE sport    TRIMARAN    VOILES

Pour citer l’article

Daniel GILLES, « TABARLY ÉRIC - (1931-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-tabarly/