CHICHESTER FRANCIS (1901-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aventurier, aviateur et marin britannique, Francis Chichester remporta, en 1960, la première édition de la Transat anglaise, puis il accomplit le premier tour du monde à la voile en solitaire en 1966-1967.

Né le 17 septembre 1901 à Barnstaple, dans le Devon, le jeune Francis Chichester part travailler en Nouvelle-Zélande, où il exerce divers métiers : mineur, commerçant, puis administrateur foncier. De retour en Angleterre en 1929, il entame en décembre un vol en solitaire vers l'Australie. Deux ans plus tard, après avoir équipé un biplan de flotteurs, il réalise la première traversée est-ouest de la mer de Tasman, reliant ainsi la Nouvelle-Zélande à l'Australie. Mais son rêve de faire le tour du monde en avion s'écroule : son appareil s'écrase au Japon et il est gravement blessé dans cet accident.

Chichester sert en Grande-Bretagne durant la Seconde Guerre mondiale, en tant qu'expert de la navigation aérienne. Puis il fonde à Londres une maison d'édition spécialisée dans la cartographie. Il se lance dans la navigation maritime en 1953.

Sept ans plus tard, il participe à la première course transatlantique en solitaire. Les concurrents partent de Plymouth le 11 juin 1960 et le règlement de cette nouvelle compétition est d'une parfaite simplicité : « Laissez la bouée de Melampus par tribord, puis route libre pour arriver au bateau-feu d'Ambrose à l'entrée de New York ». À la barre de Gipsy-Moth III, Chichester passe l'arrivée après 40 jours 12 heures et 30 minutes de navigation. Il remporte donc la première « Transat anglaise », devant Blondie Hasler et son Jester, qui rejoint New York huit jours plus tard.

Le 27 août 1966, Chichester part de Plymouth pour un tour du monde en solitaire à la voile. À la barre de Gipsy-Moth IV (un ketch à coque de bois de 16,50 mètres et de près de 10 tonnes), il parcourt les quelque 22 600 kilomètres qui le séparent de Sydney en 107 jours. Après cette unique escale, il repart le 29 juin 1967 ; il contourne le cap Horn et, après 119 jours de navigation, il rejoint Plymouth. Ce périple sans escale de près de 25 000 kilomètres est le plus l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« CHICHESTER FRANCIS - (1901-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-chichester/