TEMIME ÉMILE (1926-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien français. Fils d'un juif de Kabylie et d'une Basque, Émile Temime s'installe à Marseille en 1964. Ses racines et sa ville d'adoption expliqueront ses recherches futures. Auteur d'une thèse sur les relations franco-espagnoles au xixe siècle, il devient professeur à l'université de Provence en 1968, puis directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il a publié plusieurs travaux sur l'histoire de la guerre d'Espagne et des réfugiés républicains en France. Sa rencontre avec le sociologue de l'immigration Abdelmalek Sayad, au début des années 1980, l'oriente ensuite vers l'histoire des migrations méditerranéennes. Il a dirigé avec l'historien Pierre Milza la collection Français d'ailleurs, peuple d'ici, dont les vingt-cinq volumes offrent un panorama des expériences immigrées en France et préfigurent la création de la Cité de l'Immigration (ouverte à Paris en 2007). Il a été également vice-président de la Maison des étrangers à Marseille, ville dont il devient l'un des plus grands spécialistes.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« TEMIME ÉMILE - (1926-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-temime/