GIRARDIN ÉMILE DE (1806-1881)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Journaliste et homme politique français né le 21 juin 1806 à Paris, mort le 27 avril 1881 à Paris.

Fils illégitime du comte (et plus tard général) Alexandre de Girardin (1776-1855) et de Mme Dupuy, épouse d'un avocat parisien, Émile prend le nom de son père lors de la publication de sa première œuvre, Émile (1827), roman autobiographique. En 1828, il fonde sa première revue, Le Voleur, mensuel qui porte sur les arts et les sciences. Il devient alors rapidement une figure importante de la société parisienne et épouse, en 1831, l'écrivain Delphine Gay (1805-1855). Ses nombreux autres succès d'édition, notamment un atlas, un almanach et divers journaux, ne font qu'accroître sa renommée et il est élu à la Chambre des députés en 1834.

Le plus grand succès de Girardin, qui lui vaut le surnom de « Napoléon de la presse », est cependant la création de La Presse (1836), un journal plutôt conservateur vendu pour la moitié du prix de ses concurrents. Grâce à un recours très judicieux à la publicité et à l'insertion de romans publiés par fragments (romans-feuilletons), ce journal conquiert un vaste lectorat et devient vite rentable.

À la suite d'un différend à la fois privé et politique qui l'oppose à Armand Carrel (1800-1836), directeur du journal Le National, Émile de Girardin provoque celui-ci en duel le 22 juillet 1836. Le décès de Carrel, deux jours plus tard, nuit à la popularité de Girardin pendant plusieurs années. Il est exclu de la Chambre des députés en 1839 car on a des doutes sur sa nationalité et bien qu'il apporte en quelques semaines la preuve du fait qu'il est Français de naissance ; il ne sera réélu à la Chambre qu'en 1842.

Les orientations politiques de Girardin changent au gré de l'évolution de l'opinion publique. Il est un conservateur qui appartient à la classe moyenne mais qui exprime de temps à autre des idées progressistes. En 1848, il conseille à Louis-Philippe d'abdiquer et de confier la régence à la duchesse d'Orléans. Sympathis [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  GIRARDIN ÉMILE DE (1806-1881)  » est également traité dans :

DAILY COURANT THE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, l'abolition du Licensing Act en 1695, et donc la fin de la censure, permit la multiplication des journaux. On essaya d'abord des feuilles paraissant plusieurs fois par semaine. Le 11 mars 1702 naissait le premier journal quotidien, The Daily Courant , demi-feuille de papier imprimée d'un seul côté sur deux colonnes qui donnait, sans commentaire, une série de no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-daily-courant/#i_87662

Pour citer l’article

« GIRARDIN ÉMILE DE - (1806-1881) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-de-girardin/