DAILY COURANT THE

En Angleterre, l'abolition du Licensing Act en 1695, et donc la fin de la censure, permit la multiplication des journaux. On essaya d'abord des feuilles paraissant plusieurs fois par semaine. Le 11 mars 1702 naissait le premier journal quotidien, The Daily Courant, demi-feuille de papier imprimée d'un seul côté sur deux colonnes qui donnait, sans commentaire, une série de nouvelles empruntées à d'autres journaux. Son directeur, l'imprimeur Buckley, estimait les lecteurs capables de réfléchir par eux-mêmes. Le Daily Courant subsista jusqu'en 1735. En France, les premiers quotidiens à grand tirage firent leur apparition sous la monarchie de Juillet. Émile de Girardin et Armand Dutacq, qui avaient ensemble conçu la presse à bon marché avant de devenir concurrents, lancèrent le même jour – le 1er juillet 1836 – l'un La Presse, l'autre Le Siècle, deux journaux où le roman-feuilleton allait commencer sa carrière. Le prix de l'abonnement était réduit de moitié, la publicité fournissant les ressources manquantes. Avec eux devait prospérer la « littérature industrielle », et le journalisme devenir une affaire commerciale.

The Daily Courant, 1702

The Daily Courant, 1702

photographie

Le premier quotidien, lancé en Angleterre en mars 1702. Les journaux à grand tirage ne devaient faire leur apparition en France qu'au XIXe siècle, avec La Presse d'Émile de Girardin et Le Siècle d'Armand Dutacq. Dans ce deuxième numéro du Daily Courant, daté... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Bernard VALADE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « DAILY COURANT THE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-daily-courant/