COHL ÉMILE (1857-1938)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caricaturiste, dessinateur et auteur français de films d'animation. Découvrant à nouveau l'analyse et la reconstitution du mouvement en dessinant une succession d'images, Cohl reprit avec le cinématographe ce qu'Émile Reynaud avait réussi avec ses Pantomimes lumineuses (1892) et devint non certes l'inventeur mais un pionnier du dessin animé français. Avant cela, il avait été engagé par Gaumont comme fournisseur d'idées humoristiques (en 1905), puis il avait réalisé des films à trucage, image par image (procédé repris à l'Américain Stuart Blackton qui l'avait imaginé en 1906), dont La Course aux potirons (1908). Entre 1908 et 1913, il dessine une trentaine de films très courts dont les silhouettes, au fil des ans, se schématisent, s'affinent. Il travaille d'abord pour Gaumont, puis pour Charles Pathé, enfin pour Éclair, qui l'envoie aux États-Unis où il anime des comics en vogue. De retour en France, il donne le mouvement aux Pieds Nickelés. Occasionnellement il avait introduit dans ses films des silhouettes de papier découpé ou avait filmé, image par image, des poupées. Resté obscur artisan, abandonné par les producteurs, il sombra dans l'oubli, comme Méliès, et mourut tragiquement dans la misère la plus complète vingt ans plus tard, sans savoir qu'il avait joué un rôle important dans l'histoire du cinéma d'animation.

—  Victor BACHY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  COHL ÉMILE (1857-1938)  » est également traité dans :

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Naissance du cinéma d'animation »  : […] Dès 1905, Segundo de Chomon utilise le film et une caméra à manivelle (qui ne permet pas encore d'isoler des images uniques) en animant des lettres et des motifs dessinés par groupes de trois à huit images. L’art de l’animation ne naîtra qu’à partir du moment où l’on pourra filmer image par image, en un seul tour de manivelle (le fameux «  one turn , one picture   » américain). Ce sont les progrès […] Lire la suite

Pour citer l’article

Victor BACHY, « COHL ÉMILE - (1857-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-cohl/