ELEPHANT (G. Van Sant)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisateur singulier, Gus Van Sant débuta au milieu des années 1980, avec des films longtemps restés inédits en France (Mala Noche, 1985). Également peintre, musicien et photographe, il a élu domicile à Portland, dans l'Oregon. C'est dans cette ville qu'il situe l'action de la plupart de ses films. Avec Drugstore Cowboy (1989) et My Own Private Idaho (1991), il acquiert une véritable renommée, en traitant de façon à la fois réaliste et poétique des sujets sociaux graves, dans l'Amérique provinciale contemporaine : délinquance, drogue, marginalité adolescente, prostitution masculine. Après l'échec d'une comédie décousue, Even Cowgirls Get the Blues (1993), il va peu à peu rencontrer le succès populaire, d'abord avec Prête à tout (1995, avec Nicole Kidman), une grinçante satire de l'arrivisme dans le monde des médias. Deux œuvres classiques suivront, où le thème de l'adolescence tourmentée sert un propos plus consensuel : Will Hunting (1997) et À la recherche de Forrester (2000). Ces deux films sont séparés, en 1998, par un exercice post-moderne « sacrilège » : le remake presque plan par plan de Psychose d'Alfred Hitchcock. Avec Gerry (2002), puis Elephant, produit par la comédienne Diane Keaton et financé par la chaîne câblée H.B.O., Van Sant quitte le cinéma des majors pour revenir au cinéma indépendant de ses débuts ; des budgets modestes, des scénarios personnels et une liberté de ton retrouvée lui permettent de donner le meilleur de lui-même.

Présenté au festival de Cannes 2003, Elephant a remporté, pour la première fois dans les annales, la palme d'or ainsi que le prix de la mise en scène. Par le biais de la fiction, le film de Gus Van Sant évoque le drame du lycée de Columbine (Littleton, Colorado), qui était aussi le point de départ du documentaire de Michael Moore, déjà primé l'année précédente dans le même festival (Bowling for Columbine) : deux adolescents déclenchèrent une [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : membre du comité de rédaction de la revue Positif, critique et producteur de films

Classification

Pour citer l’article

N.T. BINH, « ELEPHANT (G. Van Sant) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elephant-g-van-sant/