PARKER ELEANOR (1922-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’actrice américaine Eleanor Parker, blonde d’une grande beauté, fut nommée à trois reprises pour l’oscar d’interprétation féminine à la suite de ses remarquables prestations dans des rôles qui mettent en évidence sa capacité à incarner des personnages extrêmement divers. Elle joue ainsi une détenue au crâne rasé dans Caged (1950, Femmes en cage), de John Cromwell, l’épouse d’un policier (liée par le secret à un médecin qui pratique des avortements clandestins) dans Detective Story (1951, Histoire de détective), de William Wyler, et une chanteuse d’opéra dans Interrupted Melody (1955, Mélodie interrompue), de Curtis Bernhardt, un « biopic » inspiré de la vie de Marjorie Lawrence. On n’oubliera pas son interprétation de la baronne sans cœur, rivale de Julie Andrews, dans The Sound of Music (1965, La Mélodie du bonheur) de Robert Wise.

Eleanor Jean Parker est née le 26 juin 1922, à Cedarville (Ohio). Adolescente, elle s’oriente vers une carrière de comédienne. Elle étudie l’art dramatique au Pasadena Playhouse, en Californie, et est bientôt engagée par les studios Warner. La jeune femme apparaît pour la première fois au grand écran dans le long-métrage Busses Roar (1942), de Ross Lederman. Durant quelques années, elle oscille entre films de série A et de série B. Elle finit par s’imposer dans des rôles de premier plan grâce à son interprétation dans Pride of the Marines (1945, La Route des ténèbres), de Delmer Daves, au côté de John Garfield. Eleanor Parker livre une nouvelle performance remarquable dans The Man with the Golden Arm (1955, L’Homme au bras d’or), d’Otto Preminger : elle y brosse le portrait de l’épouse infirme et manipulatrice d’un héroïnomane (Frank Sinatra) qui tente de mettre un terme à son addiction. À partir des années 1960, l’actrice se tourne vers la télévision. Elle fera sa dernière apparition dans le téléfilm Dead on the Money (1991, Échec et meurtre) de Mark Cullingham. Eleanor Parker meurt le 9 décembre 2013, à Palm Springs (Californie).

—  Karen SPARKS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Karen SPARKS, « PARKER ELEANOR - (1922-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleanor-parker/