REIN ÉGLISE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'abbaye cistercienne de Rein, en Autriche, constitue un bon exemple de cette production ordinaire, où il entre une part de routine, que l'histoire de l'art doit pourtant prendre en compte. Les artistes qui y ont travaillé ne sont pas très fameux ; l'architecte est Johann Georg Steng, auteur d'un certain nombre de constructions dans la région de Graz. Les formules qu'il utilise à Rein, dans les années 1737-1740, sont celles que les grands architectes de Vienne ont déjà mises au point ; c'est la langue élégante de la ville parlée avec l'accent de la campagne. En 1766, le plafond de la voûte reçut un décor peint, avec fausse coupole dans la manière de Pozzo ; là encore, l'ouvrage est le fait d'un praticien habile, mais sans grande invention, Joseph Adam Ritter von Mölk. De tels ensembles, même si leur intérêt intrinsèque est secondaire, aident à comprendre à quel point l'esprit des créations baroques s'est trouvé accordé avec le génie des peuples de l'Europe centrale et comment s'est opéré le passage d'un art aristocratique à un art populaire, qui survit bien avant dans le xviiie siècle, alors que les centres importants l'ont depuis longtemps abandonné pour de nouvelles modes.

—  Georges BRUNEL

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  REIN ÉGLISE DE  » est également traité dans :

CISTERCIENS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Placide DESEILLE, 
  • Anselme DIMIER
  •  • 8 633 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Constantes de l'architecture cistercienne »  : […] La voûte d'ogives fit bientôt son apparition dans les constructions des Cisterciens. Les maîtres d'œuvre de l'Ordre répandirent le nouveau style dans les fondations qui eurent lieu à travers toute l'Europe, ce qui leur valut d'être appelés « missionnaires du gothique ». Ils continuèrent pendant quelque temps encore à surplomber la nef de leurs églises d'une voûte en berceau, le plus souvent légèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisterciens/#i_8705

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « REIN ÉGLISE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-de-rein/