Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FORSTER EDWARD MORGAN (1879-1970)

Bibliographie

Œuvres de Edward Morgan Forster

Monteriano (Where Angels Fear to Tread, 1905), trad. C. Mauron, Paris, 1954 ; Le Plus Long des voyages (The Longest Journey, 1907), trad. C. Mauron, Paris, 1952 ; Avec vue sur l'Arno (Room with a View, 1908), trad. C. Mauron, Paris, 1947 ; Le Legs de Mrs. Wilcox (Howards End, 1910), trad. C. Mauron, Paris, 1949 ; Route des Indes (A Passage to India, 1924), trad. C. Mauron, Paris, 1957 ; Collected Short Stories, Harmondsworth, 1954 ; Selected Writings, éd. G. B. Parker, Londres, 1968 ; Le Retour à Penge (Maurice, 1971), trad. N. Shklar, Paris, 1973 ; The Life to Come, 1972 ; Un instant d'éternité et autres nouvelles, C. Bourgois, 1988 ; Alexandrie, Quai Voltaire, 1990 ; Pharos et Pharillon, ibid., 1991.

Études

J. B. Beer, The Achievement of E. M. Forster, Londres, 1962

H. Bloom dir., E. M. Forster's. A Passage to India, Chelsea, New York, 1986

K. W. Grandsen, E. M. Forster, Édimbourg, 1962

É. Hanquart, Un humaniste dans la cité moderne : E. M. Forster, 2 vol., Didier, 1986

W. Stone, The Mountain and the Cave, Stanford, 1966

C. J. Summers, E. M. Forster. A Guide to Research, Garland, New York, 1991

H. A. Talon, E. M. Forster. Récit et mythe personnel dans les premiers romans (1905-1910), Paris, 1968

V. Woolf, The Death of the Moth, Londres, 1942.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BLOOMSBURY GROUPE DE

    • Écrit par André TOPIA
    • 803 mots
    • 1 média

    Cénacle d'intellectuels et d'artistes liés à Cambridge, coterie d'esthètes londoniens ou confrérie secrète, le groupe de Bloomsbury fut une nébuleuse insaisissable qui, pendant les dix années précédant la Première Guerre mondiale, eut une influence déterminante sur la vie culturelle anglaise. Littérature,...

  • ROMAN - Le personnage de roman

    • Écrit par Michel ZÉRAFFA
    • 6 232 mots
    • 2 médias
    Ainsi le personnage, avant d'être une figure humaine, appartient-il à un texte. En 1926, le romancier et critique anglais E. M. Forster (Aspects of the Novel) faisait une judicieuse distinction entre les personnages ronds et les personnages plats. Les premiers forment chacun un univers total et...

Voir aussi