WILL EDOUARD (1920-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une famille alsacienne protestante de Mulhouse, Edouard Will a manifesté toute sa vie une double passion pour la musique (comme pianiste, comme critique musical, mais aussi comme compositeur) et pour l'histoire. Après des études à l'université de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand et une participation active à la Libération dans la 1re armée française, il passe l'agrégation d'histoire et enseigne quelques années au gymnase Jean-Sturm, puis au lycée Fustel-de-Coulanges de Strasbourg. En 1955, il devient docteur d'État, avec une thèse principale consacrée à l'histoire archaïque de Corinthe (Korinthiaka, De Boccard, 1955) et une thèse secondaire intitulée Doriens et Ioniens (Strasbourg, 1956). Ce petit livre, au sous-titre éloquent – Essai sur la valeur du critère ethnique appliqué à l'étude de l'histoire et de la civilisation grecques – montre que l'opposition entre l'esprit dorien et l'esprit ionien n'est nullement un legs de l'Antiquité, mais qu'il s'agit d'un mythe moderne qui remonte à Karl-Ottfried Müller, au début du xixe siècle.

Élu en 1955 à l'université de Nancy (où il enseignera pendant toute sa carrière, jusqu'en 1984), il continue à s'imposer comme l'un des meilleurs spécialistes de l'archaïsme grec – notamment de l'histoire sociale et des origines de la monnaie. Il est l'un des premiers historiens à comprendre l'apport que représente le déchiffrement du linéaire B des tablettes mycéniennes par Michael Ventris, et son article « Aux origines du régime foncier grec : Homère, Hésiode et l'arrière-plan mycénien » (Revue des études anciennes, 1957) demeure une des études fondamentales sur le régime de la terre à Pylos. En dépit d'un intérêt soutenu pour ce nouveau domaine de l'histoire grecque, il n'écrira plus rien sur les textes mycéniens, parce que ces documents comptables ne permettent pas de dégager « ce que pensaient les Mycéniens ». Pendant ses premières années à Nancy, il rédige aussi son œuvre majeure, l'Histoire politique du monde hellénistique (Presses univ. de Nancy, 1re éd. 1963-1965, 2e éd. revue et augmentée, 1981). Dans ce livre fondamental, qui contribua à la réhabilitati [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur d'histoire grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  WILL EDOUARD (1920-1997)  » est également traité dans :

DORIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 2 103 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe moderne »  : […] aux admirateurs anciens de Sparte, mais en expliquant la prétendue supériorité de cette dernière par les qualités innées de la race dorienne. Edouard Will (1920-1997) a présenté une critique acerbe de ces élucubrations : le mythe dorien est un mythe moderne, lié à d'autres mythes racistes nés aux xixe et xxe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doriens/#i_70050

Pour citer l’article

Pierre CARLIER, « WILL EDOUARD - (1920-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-will/