BRANLY ÉDOUARD (1844-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après des études à l'École normale supérieure (1865), Édouard Branly est successivement professeur au collège Rollin puis à l'Institut catholique de Paris. Docteur ès sciences, il est aussi docteur en médecine et, à ce titre, il s'intéresse à l'anatomie du système nerveux et, en particulier, au mécanisme de transmission de l'influx nerveux au niveau des synapses. Ces préoccupations l'amènent à aborder le problème des contacts électriques imparfaits : il étudie d'abord le passage du courant à travers un empilement de billes métalliques, puis à travers une couche de limaille. Il découvre alors que l'ensemble est très mauvais conducteur, sauf sous l'action d'un champ électromagnétique alternatif. Dans ce dernier cas, le système reste conducteur, même après interruption du courant oscillant ; seule, une secousse appliquée à l'appareil permet de rendre celui-ci à nouveau mauvais conducteur : le cohéreur à limaille est né (1890). Ses applications vont se révéler nombreuses, tout particulièrement dans le domaine de la détection des ondes radio. C'est à l'aide de l'appareil de Branly que Lodge parvient à effectuer en 1894 la première transmission radio. En 1911, Branly est reçu à l'Académie des sciences.

—  Pierre GOUJON

Écrit par :

  • : président de l'Institut des hautes études puériles honnêtes et inspirées on-line

Classification


Autres références

«  BRANLY ÉDOUARD (1844-1940)  » est également traité dans :

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Perfectionnement de la technique par Guglielmo Marconi »  : […] Parallèlement aux travaux de Popov, l'Italien Guglielmo Marconi (1874-1937) entreprend, en 1894, des essais à partir des expériences de Hertz et de Branly. En perfectionnant l'émetteur à étincelles et le récepteur (pour lequel il utilise un cohéreur comme détecteur), et en leur associant, suivant pratiquement le même montage que Popov, une grande antenne verticale tenue par un cerf-volant, il parv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_11399

Pour citer l’article

Pierre GOUJON, « BRANLY ÉDOUARD - (1844-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-branly/