ÉCLATEMENT DE L'U.R.S.S.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Mikhaïl Gorbatchev

Mikhaïl Gorbatchev

Le président Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'U.R.S.S., dont il ne peut empêcher l'éclatement en 1991. Il démissionne le 25 décembre 1991, peu de temps après la création de la Communauté des États indépendants (C.E.I.). 

Afficher

L'Union des républiques socialistes soviétiques, née en décembre 1922 afin d'unir les diverses composantes de l'ancienne Russie tsariste dans une communauté de destin issue de la révolution d'Octobre 1917, disparaît de la scène internationale en décembre 1991, au terme d'un processus de désagrégation qui n'a duré que quelques mois. À l'origine de l'éclatement de l'U.R.S.S. se trouvent les réformes entreprises par Mikhaïl Gorbatchev depuis son accession au pouvoir le 11 mars 1985 : la timide libéralisation d'un système toujours autoritaire et centralisé a suffi à exacerber les tendances centrifuges de la plupart des Républiques, qui voient dans l'émancipation des démocraties populaires un exemple à suivre. Le coup d'État avorté d'août 1991, par lequel les éléments les plus conservateurs du régime tentent de s'opposer au démantèlement programmé de l'Union, accélère le processus, puisque huit Républiques déclarent leur indépendance dans les jours qui suivent. Le 8 décembre, les présidents de Russie, d'Ukraine et de Biélorussie constatent la disparition de l'U.R.S.S. et signent un accord créant une Communauté des États indépendants (C.E.I.), appelée à fédérer les anciennes Républiques soviétiques. Le 25 décembre 1991, Gorbatchev est contraint de quitter la présidence d'une U.R.S.S. qui n'a plus d'existence effective.

—  Olivier COMPAGNON

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

Classification

Les derniers événements

30 mars 1998 Arménie. Élection de Robert Kotcharian à la présidence

l'éclatement de l'U.R.S.S., qui était arrivé en deuxième position lors du premier tour, le 16. Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe dénoncent les nombreuses irrégularités du scrutin.  […] Lire la suite

26-27 février 1998 Ukraine – Russie. Visite du président Leonid Koutchma à Moscou

l'éclatement de l'U.R.S.S., en 1991. Soutenu par la Russie lors de son élection, en juillet 1994, le président Koutchma s'était, par la suite, éloigné de Moscou. Sa visite scelle la normalisation en cours entre les deux pays, à la suite de la signature d'un traité bilatéral d'amitié et de coopération, en mai 1997. Elle intervient un peu plus d'un an […] Lire la suite

27-29 janvier 1993 Russie – Inde. Visite officielle du président Boris Eltsine en Inde

l'U.R.S.S. et l'Inde, signé pour vingt ans en 1971, a été renouvelé en 1991. Boris Eltsine rassure les dirigeants indiens sur la continuité des relations russo-indiennes après l'éclatement de l'U.R.S.S. Il signe avec le Premier ministre indien Narasimha Rao un traité bilatéral d'amitié dépourvu de volet militaire, accorde un rééchelonnement de la dette […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « ÉCLATEMENT DE L'U.R.S.S. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/eclatement-de-l-u-r-s-s/