MUYBRIDGE EADWEARD (1830-1904)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Eadweard Muybridge

Eadweard Muybridge
Crédits : Corbis

photographie

Isadora Duncan

Isadora Duncan
Crédits : Eadweard Muybridge/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Étude de la course du cheval, E. Muybridge

Étude de la course du cheval, E. Muybridge
Crédits : Eadweard Muybridge/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Décomposition du mouvement, E. Muybridge

Décomposition du mouvement, E. Muybridge
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


photographie : Eadweard Muybridge

Eadweard Muybridge

Eadweard Muybridge (1830-1904), photographe britannique, se passionne pour l'étude du mouvement. Il est l'inventeur du zoopraxinoscope qui, par projection, permet la recomposition du mouvement. Son étude la plus célèbre est celle du cheval au galop réalisée en 1877 (couverture du London... 

Afficher

D'origine britannique, Muybridge, attiré par l'or californien, émigre aux États-Unis ; en 1867, il s'initie tardivement à la photographie et il deviendra vite le grand spécialiste du « reportage » des États-Unis. Ses photographies de paysages sont très remarquées, d'autant que la technique fort difficile du collodion humide ne laisse alors aucune place à l'improvisation. Il rapporte de la guerre des Modocs (1873), de l'Alaska, du Guatemala (1874) de saisissants témoignages qui lui valent la célébrité. Mais sa vie comporte une autre voie, une étrange aventure qui débute en 1872 lorsqu'un riche amateur de chevaux, L. Stanford, l'appelle pour vérifier photographiquement les affirmations du physiologiste français Marey sur le galop du cheval. Ce n'est qu'en 1878 que Muybridge réussira à décomposer avec suffisamment de netteté le mouvement du cheval, en utilisant une batterie de douze appareils à déclenchements successifs. Il entreprend alors une exploitation systématique de cette expérience spectaculaire, donne de nombreuses conférences et présente en Europe (1881-1883) son zoopraxinoscope, adaptation d'appareils antérieurs, qui permet de recomposer le mouvement en projection (les images sont placées à la périphérie d'un disque tournant). Muybridge a ainsi sa place parmi les précurseurs du cinéma. L'application de sa méthode photographique à la représentation de nombreuses activités humaines ou animales aboutit à la publication de plusieurs ouvrages dont il faut retenir deux titres importants, Animal Locomotion (1887) et The Human Figure in Motion (1901), très prisés des artistes de cette époque.

—  Michel FRIZOT

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Autres références

«  MUYBRIDGE EADWEARD (1830-1904)  » est également traité dans :

BACON FRANCIS (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Laura MALVANO
  •  • 1 577 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le thème de la figure »  : […] Un trait commun marque les œuvres de cette génération, issue pourtant d'horizons culturels divers : cette « géométrie de la peur, du désespoir et du défi » qui s'affirme dans les visions apocalyptiques des abris antiaériens de Moore, aussi bien que dans les images lancinantes de salles d'opération peintes par Barbara Hepworth ou les descriptions impitoyables, presque obsessionnelles, des objets na […] Lire la suite

GROOVER JAN (1943-2012)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 306 mots

La photographe américaine Jan Groover travailla sur les notions d'espace et d'illusion dans des natures mortes de grand format représentant des objets du quotidien, souvent des ustensiles de cuisine disposés sur un évier. Elle est cependant essentiellement connue pour ses œuvres, diptyques et triptyques en couleurs, constituées de photographies « de rue » saisissant, le temps d'un court instant, […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE (art) - Photographie et peinture

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DAVAL
  •  • 5 273 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La vision du peintre précède celle du photographe »  : […] D'ailleurs, les peintres qui se convertissent vers 1850 à la photographie ne tardent pas à faire intervenir la retouche pour lui permettre de restituer des effets dont elle est encore incapable : Nègre arrange ses poses pour donner l'illusion de l'instantané ou redessine les négatifs pour renforcer les contrastes de valeurs. Le Gray superpose deux négatifs pour pouvoir charger le ciel de nuages e […] Lire la suite

VELIČKOVIĆ VLADIMIR (1935-2019)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 741 mots

Né le 11 août 1935 à Belgrade, Vladimir Veličković est, avec Dado et Ljuba, l'un des trois peintres d'origine yougoslave qui, venus à Paris après la guerre, s'y sont fait connaître internationalement. Après avoir reçu en 1960 un diplôme de la faculté d'architecture de Belgrade, il s’installe à Paris en 1966. Il avait remporté un an auparavant le prix de la Biennale de Paris. Il se fait tout de sui […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel FRIZOT, « MUYBRIDGE EADWEARD - (1830-1904) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/eadweard-muybridge/