DANDRIDGE DOROTHY (1922-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteuse et actrice américaine, Dorothy Dandridge fut la première Noire à être nommée pour l'oscar de la meilleure interprète féminine.

Née le 9 novembre 1922 à Cleveland, dans l'Ohio, Dorothy Jean Dandridge est la fille d'un pasteur et d'une artiste de music-hall et comédienne qui, après s'être installée à Los Angeles, connaît un certain succès à la radio et, plus tard, à la télévision. La jeune Dorothy et sa sœur Vivian commencent à se produire en public dès leur enfance et se joignent dans les années 1930 à une autre jeune artiste sans lien de parenté avec elles, pour former le trio des Dandridge Sisters, qui présente un numéro de chant et de danse. Durant la décennie 1940, Dorothy Dandridge, tout en interprétant des rôles secondaires au cinéma, se lance dans une brillante carrière de chanteuse solo dans des boîtes de nuit qui la conduira à se produire dans des salles aussi populaires que le Cotton Club, l'Empire Room de l'hôtel Waldorf Astoria à New York, ainsi que sur les scène de Broadway.

Après avoir joué dans Tarzan's Peril (1951, Tarzan et la reine de la jungle) et Bright Road (1953), Dorothy Dandridge obtient le rôle-titre de Carmen Jones (1954), film d'Otto Preminger à la distribution entièrement afro-américaine. Elle reçoit une nomination aux oscars pour son interprétation. (Lors des passages chantés, elle sera doublée par la mezzo-soprano Marilyn Horne.) Cette actrice noire qui perce dans une période de fortes tensions raciales reçoit peu de propositions professionnelles. Elle joue cependant dans Island in the Sun (1957, Une île au soleil), œuvre qui aborde le thème des histoires d'amour entre personnes de race différente et dans laquelle elle donne de nouveau, après Carmen Jones, la réplique à Harry Belafonte, ainsi que dans The Decks Ran Red (1958), Tamango (1959) et Moment of Danger (1960). Le rôle de Bess dans Porgy and Bess (1959) de Preminger, où elle partage l'affiche avec Sidney Poitier restera sa dernière grande interprétation.

Dans les années 1960, l'absence de vraie proposition de travail conduit Dorothy Dandridge à renouer avec sa carrière de chanteuse. À l'âge de quarante-deux ans, elle est retrouvée morte, le 8 septembre 1965 dans son appartement de West Hollywood, en Californie, à la suite d'une surdose de médicaments.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DANDRIDGE DOROTHY - (1922-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothy-dandridge/