DOHNÁNYI ERNO ou ERNST VON (1877-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pianiste et compositeur hongrois, né à Poszony (aujourd'hui Bratislava), Ernö Dohnányi commence très tôt à composer des œuvres qu'il rejettera ultérieurement. Élève d'Eugène d'Albert, il fait une carrière de virtuose international et occupe divers postes. Il enseigne à la Hochschule de Berlin (1905-1915) puis à l'Académie de musique de Budapest (1915-1919) dont il prend ensuite la direction (1919-1920). Il joue un rôle déterminant en faveur des jeunes compositeurs hongrois, surtout à la tête de l'orchestre philharmonique de Budapest dont il est le chef permanent (1919-1944). Il crée notamment plusieurs œuvres de Bartók et de Kodály. Ses activités pédagogiques sont interrompues par de fréquents séjours aux États-Unis (1925-1927). De 1931 à 1944, il dirige également la Radio hongroise et, à partir de 1934, le conservatoire Franz Liszt de Budapest. En 1948, il quitte son pays et séjourne en Argentine avant de se fixer aux États-Unis (1949) où il enseigne à l'université de Floride (Tallhassee).

Ernst von Dohnányi

Ernst von Dohnányi

photographie

Le compositeur et pianiste hongrois Ernst von Dohnányi (1877-1960) en 1910. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Étonnant pianiste, il a été l'un des premiers à imposer l'intégrale des Trente-Deux Sonates de Beethoven. Son œuvre le rattache davantage à la tradition germanique : son sens de la construction et ses harmonies évoquent surtout Brahms. Sa composition la plus célèbre, Variations sur une chanson enfantine pour piano et orchestre (1913), est bâtie sur « Ah ! vous dirai-je, maman ! » Il a composé des opéras (Tante Simona, 1912 ; La Tour du Voivod, 1922 ; Le Ténor, 1929), des concertos pour piano, violon, violoncelle, harpe, deux symphonies, trois quatuors, des pièces pour piano (Ruralia hungarica, 1923-1924) et un Credo hongrois pour ténor, chœurs et orchestre. Le chef d'orchestre Christoph von Dohnányi (1929) est son petit-fils.

—  Alain PÂRIS

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  DOHNÁNYI ERNO ou ERNST VON (1877-1960)  » est également traité dans :

BARTÓK BÉLA

  • Écrit par 
  • Jean GERGELY
  •  • 7 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enfance et adolescence »  : […] Béla Bartók naît le 25 mars 1881 à Nagyszentmiklós (aujourd'hui Sînnicolau Mare, en Roumanie), dans le Banat, où ses ascendants paternels, originaires de la Haute Hongrie et partisans fervents de Kossuth, étaient installés depuis trois générations. Son père, Béla, directeur d'une école d'agriculture et musicien amateur, fut l'animateur culturel de cette bourgade de 10 000 âmes environ, où se côtoy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bela-bartok/#i_5147

MORTIER GÉRARD (1943-2014)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 1 271 mots
  •  • 1 média

Derrière ses lunettes sérieuses et ses costumes sages, le Flamand Gérard Mortier dissimule avec subtilité le plus grand directeur d'opéra de la fin du xx e  siècle et du début du xxi e  siècle. Cet élève des jésuites de Gand, où il naît le 25 novembre 1943, renonce vite à son rêve d'enfant, deveni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-mortier/#i_5147

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « DOHNÁNYI ERNO ou ERNST VON - (1877-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dohnanyi-erno-ou-ernst-von/