DISCOUNT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pratiquent le discount (le discompte, selon la terminologie française actuelle) les magasins qui, dans le commerce de détail, vendent à des prix inférieurs à ceux des autres détaillants des articles qui font l'objet d'une publicité. Certains exposent de larges assortiments de produits de consommation durables et semi-durables ; d'autres sont spécialisés dans la bijouterie, les disques, l'électronique grand public, etc. Certains de ces magasins sont réservés à des catégories de clients, tels les fonctionnaires.

On trouve ce type de magasins discount aux États-Unis dès les années 1930, mais leur expansion ne se produit qu'après la Seconde Guerre mondiale. Leur réussite s'explique par la demande de biens de consommation durables qui s'est manifestée après la guerre, par les techniques des supermarchés qui tendent à se généraliser, par la disparition des lois sur la concurrence déloyale, qui obligeaient les distributeurs à vendre aux prix imposés par les fabricants. Les magasins discount ont progressivement gagné de nombreuses régions du monde, et notamment l'Europe, l'Amérique latine et l'Australie.

—  Georges BLUMBERG

Écrit par :

  • : licencié en droit, diplômé de l'École nationale des langues orientales vivantes, professeur à la faculté libre, autonome et cogérée d'économie et de droit, Paris

Classification

Autres références

«  DISCOUNT  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Économie agroalimentaire

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre HUIBAN, 
  • Egizio VALCESCHINI
  •  • 7 302 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'arrivée du « hard discount » relance la concurrence par les prix »  : […] Au début des années 1990, dans un contexte marqué par l'affaiblissement du pouvoir d'achat d'une partie croissante de la population, le hard discount (formule existant depuis l'après-guerre aux États-Unis) retrouve une nouvelle vitalité : les chaînes allemandes, comme Aldi ou Lidl, s'implantent dans le reste de l'Europe. Leur succès incite les grands groupes européens à investir dans ce mode de […] Lire la suite

MARQUE, marketing

  • Écrit par 
  • Jean-Noël KAPFERER
  •  • 6 498 mots

Dans le chapitre « La marque : une promesse et un repère »  : […] Quelles sont les sources des satisfactions attendues de la marque ? La marque est fondamentalement un repère de valeurs. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Édouard Leclerc a choisi le terme « marque repère » pour dénommer sa marque de distributeurs. Société de consommation oblige, la profusion des nouveaux produits ne fait qu'augmenter le choix, donc la difficulté de choisir, et l'incertitude de […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Annonce d’un plan de redressement chez Carrefour. 23 janvier 2018

français du groupe et la liquidation des deux cent soixante-treize magasins de hard discount Dia. Ceux-ci emploient deux mille cent salariés dont la moitié doit être reclassée. Le plan prévoit également un renforcement des investissements dans le commerce numérique. […] Lire la suite

France. Reprise de la chaîne de distribution Tati. 5-30 août 2004

Le 5, le tribunal de commerce de Paris désigne le groupe de textile hard discount Vetura, appartenant pour moitié à son fondateur, Lucien Urano, et pour l'autre à Eram, et propriétaire de l'enseigne Fabio Lucci, comme repreneur de la chaîne de distribution Tati, en redressement […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges BLUMBERG, « DISCOUNT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/discount/