Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DION CASSIUS (155 env.-apr. 229)

Historien grec. Né à Nicée en Bithynie, Dion Cassius est un homme politique d'une certaine audience. Son père est gouverneur de la Cilicie sous le règne de Commode (180-192) ; lui-même est consul suffectus sous Septime Sévère (193-211), puis consul ordinaire en 229. À partir de cette date, il se consacre à la rédaction de son Histoire romaine en quatre-vingts livres, dont nous sont parvenus les livres XXXVI à LX (de ~ 68 à 46), les débuts des livres XVII (jusqu'à la fin de la deuxième guerre punique), LXXIX et LXXX (années 217-219), dont on connaît le contenu à travers l'œuvre d'auteurs tardifs. Provincial, Dion y exprime son opposition formelle à la prédominance exclusive de l'Italie et du sénat dans le gouvernement de l'Empire. D'abord favorable à la dynastie des Sévères, il montre ensuite une grande hostilité à Septime Sévère dont la politique l'a déçu.

— Pierre BRIANT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître assistant à l'université de Tours

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ALEXANDRIE

    • Écrit par André BERNAND, Jean-Yves EMPEREUR, Jean-Marc PROST-TOURNIER
    • 5 666 mots
    • 3 médias
    ...sénateurs de pénétrer en Égypte.) Alexandrie était aussi pourvue d'apothèques, c'est-à-dire de magasins où l'on entreposait des céréales et des livres. Selon Dion Cassius, c'est l'incendie de ces dépôts qui aurait communiqué le feu à la bibliothèque célèbre. Les apostases étaient une suite et une dépendance...
  • BAR KOKHBA (IIe s.)

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 1 232 mots
    On ne connaissait cette guerre que par de courtes sources grecques : Dion Cassius(Histoire romaine, LXIX, xiii, 2), Épiphane et Eusèbe (Histoire ecclésiastique, IV, 6). Le Talmud et les sources rabbiniques (Ta‘anit, 29 a et Lamentations Rabba, 2) campent un chef énergique, autoritaire, pourvu...
  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

    • Écrit par Yann LE BOHEC, Paul PETIT
    • 35 262 mots
    • 17 médias
    ...théologiques qu'imprègne un ton plus mesuré que celui de Tertullien. L'Orient grec reste néanmoins plus fécond. Il propose comme penseurs païens de premier ordre Dion Cassius et Plotin. Dion Cassius, sénateur originaire d'Asie Mineure, avait rédigé une Histoire romaine en partie perdue qui oppose, avec prudence...

Voir aussi