DIÉGÈSE, poétique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« La diégèse est l'univers spatio-temporel désigné par le récit » (Gérard Genette, Figures III). Dans la terminologie propre à la narratologie, il s'est avéré utile de distinguer le contenu du récit, l'histoire et l'acte par lequel le récit « se narre ». En effet, cette distinction permet de s'interroger sur les rapports entre le narrateur et l'histoire qu'il raconte : il peut en être absent (et l'on parle alors de récit hétérodiégétique), présent sous forme d'un personnage (et l'on est en présence d'un récit homodiégétique) ou, encore, il peut être non seulement présent mais aussi le héros même de l'histoire (celle-ci est appelée alors autodiégétique). Le terme diégèse est directement emprunté à Étienne Souriau par Gérard Genette qui lui donne un sens différent de celui que Platon et Aristote lui assignaient : ceux-ci opposaient mimésis et diégésis, couple « boiteux » pour Genette qui nie la pertinence de la notion d'imitation artistique.

—  Véronique KLAUBER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Véronique KLAUBER, « DIÉGÈSE, poétique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diegese-poetique/