DIALECTES ET PATOIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le classement sociolinguistique

Langue commune

On appelle en général langues communes les idiomes adoptés comme langues officielles par un ou plusieurs pouvoirs politiques nationaux ; nous avons décrit ci-dessus leur statut. Un terme intermédiaire entre langue commune et dialecte est celui de langue de minorité : il s'applique aux cas semblables à ceux du breton ou du basque en France, qui ne sont pas apparentés à la langue du pouvoir national dont ils dépendent, mais lui sont politiquement subordonnés. Du fait de leur originalité linguistique, les langues de minorités résistent bien à l'assimilation, bien que leur statut oblige leurs usagers au bilinguisme dans les pays où l'enseignement de la langue nationale est obligatoire. Pourvues souvent d'une presse, d'une littérature et de quelques accès aux médias audio-visuels, ces langues abandonnent en général les domaines techniques à la langue nationale, mais parviennent à répondre pleinement aux besoins de leurs usagers pour la vie courante.

Dialectes

On distingue deux sortes de dialectes, ou plutôt deux emplois distincts du terme de dialecte : dans l'un, dialecte s'oppose à langue commune ; dans l'autre, la relation du dialecte à la langue est celle de la partie au tout. Le premier emploi est le plus traditionnel. Il désigne des parlers répandus sur d'assez vastes territoires à l'intérieur d'une unité politique dont la langue officielle est nettement distincte d'eux, bien que de même famille. Ces dialectes sont donc des langues régionales. Si la distinction entre la langue et les dialectes est claire par suite de la normalisation de la première, les limites entre les différents dialectes semblent souvent peu discernables par suite de leur parenté : si l'on trace les isoglosses repérant les lieux où des unités lexicales témoins changent de forme, on s'aperçoit qu'elles ne se recouvrent pas ; il faut donc recourir à un faisceau d'isoglosses, ou mieux à un ensemble systématique de faits qui visent moins à tracer des frontières qu'à définir deux réalités globalement distinctes. C'est ainsi que, dans l'ancienne France, des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Autres références

«  DIALECTES ET PATOIS  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Langue

  • Écrit par 
  • David COHEN
  •  • 9 436 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Phonologie »  : […] De manière générale, les systèmes dialectaux se distinguent de celui de l'arabe littéraire par les traits suivants : – Absence du phonème d . Celui-ci s'est confondu avec ̣δ dans un certain nombre de dialectes, et a abouti ailleurs à un correspondant « emphatique » de d . – Extension fréquente de la corrélation d'emphase. Ainsi, il existe dans divers dialectes des phonèmes emphatiques ḅ , ṛ , ḷ , […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « « Nationalisme offensif » et « nationalisme défensif » »  : […] L' édification de l'État soviétique et la consolidation du pouvoir bolchevik exigeaient, selon Lénine, le respect du sentiment national des peuples colonisés sous l'ancien régime. Le peuple russe avait une dette à leur égard que le pouvoir soviétique devait honorer par de très larges concessions à leurs aspirations nationales : « Pour le prolétariat, il n'est pas seulement important mais absolumen […] Lire la suite

COUTÉ GASTON (1880-1911)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 448 mots

Poète « mineur » puisque chansonnier montmartrois, Gaston Couté, né à Beaugency sur la frange beauceronne, mort à trente et un ans dans un hôpital parisien, de la misère et de tous les excès qui ont dévoré sa santé, fut un vrai poète maudit et un authentique créateur. Moins connu qu'Aristide Bruant (il n'eut pas son Toulouse-Lautrec) son aîné, bien qu'une plaque signale son nom aux visiteurs de la […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 783 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du langage révolutionnaire à l'académisme de l'Empire »  : […] Le bouleversement politique et social de la Révolution ne pouvait manquer d'avoir des incidences importantes sur l'évolution du français et sur son expansion. La classe bourgeoise accédant au pouvoir, le bon usage aristocratique est remplacé par l'usage bourgeois, surtout par celui de la bourgeoisie parisienne qui s'imposera définitivement un peu plus tard, vers 1830. Les barrières sociales étant […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

  • Écrit par 
  • Jean SIBILLE
  •  • 3 695 mots
  •  • 1 média

Depuis des siècles, la France est un État centralisé ; l'identification de la langue à la nation y est particulièrement nette. Elle est pourtant plurilingue et pluriculturelle. C'est même l'un des pays d'Europe occidentale qui présente la plus grande diversité linguistique. La situation des différentes langues autochtones de France métropolitaine et d'outre-mer est très diversifiée : certaines so […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN, 
  • Universalis
  •  • 6 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nécessité d'une rupture épistémologique »  : […] Par « expressions de l'islam », on ne peut pas entendre seulement les langages écrits ou parlés que tiennent les musulmans sur eux-mêmes et sur le monde où ils cherchent à s'insérer. Conduites rituelles, pratiques économiques, institutions politiques, styles d'appropriation écologique (notamment l'organisation de l'espace urbain, les rapports à la terre et aux éléments), créations artistiques, ges […] Lire la suite

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 10 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La dialectologie et la géolinguistique »  : […] Si elle intéresse la sociolinguistique, la diversité des parlers est également objet d'étude pour la géolinguistique, branche de la linguistique qui cherche à caractériser cette diversité (dite « diatopique ») dans l'espace géographique. Une même langue présente des variétés différentes selon les aires géographiques ou les pays. Certains chercheurs s’intéressent, par exemple, aux variétés du fran […] Lire la suite

MOMMSEN THEODOR (1817-1903)

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 971 mots

Historien allemand de l'Antiquité, Theodor Mommsen est originaire de l'État du Schleswig-Holstein, où son père était pasteur. Il reçut chez les siens une excellente éducation littéraire. Sujets danois, les Mommsen étaient allemands d'origine et de cœur. Theodor Mommsen, dès son adolescence, deviendra, comme la génération romantique de son pays, un ardent patriote allemand. Il fit ses études au gym […] Lire la suite

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 753 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'orthographe, système de représentation écrite des variétés de français et des variétés d'auteurs »  : […] Des variétés de français, liées aux diverses aires géographiques, ont coexisté, au cours de l'histoire, avec des formes communes de la langue. Ce sont les différentes évolutions linguistiques jointes à des facteurs socioéconomiques qui sont à l'origine des formes dialectales enregistrées dans les littératures périphériques. Les parlers d'auteurs de la seconde moitié du xx e  siècle, dont l'étude e […] Lire la suite

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 199 mots

Dans le chapitre « Diversité et complexité »  : […] Sauf cas exceptionnel de purisme, l'emploi de deux ou de plusieurs langues par un même individu, et a fortiori par un groupe, aboutit à la présence, dans un système linguistique donné, d'unités, de modalités d'agencement ou de fonctionnement propres à un autre système. C'est ce type d'interaction que l'on appelle interférence linguistique . Par exemple, un unilingue français entend parler l'allema […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre ENCREVÉ, « DIALECTES ET PATOIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectes-et-patois/