DEUXIÈME VOYAGE DE COOK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En avril 1772, le Britannique James Cook, déjà célèbre pour avoir exploré, à l'occasion d'un tour du monde effectué en 1768-1771, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, repartait vers le sud à la tête de deux vaisseaux, la Resolution et l'Adventure, avec un objectif mythique : découvrir le continent austral. Ce voyage, comme le premier, s'inscrivait dans la logique scientifique des grands périples de circumnavigation de la seconde moitié du xviiie siècle. Pour cette « géographie de plein vent », comme l'appela par la suite l'historien Lucien Febvre, il s'agissait d'établir de façon précise le dessin des côtes de toutes les îles et de tous les continents. Cook fut le premier à franchir le cercle polaire antarctique (ce qu'il fit à plusieurs reprises, atteignant 71010' de latitude sud). Il navigua pendant 171 jours en direction des glaces du sud, mais ne rencontra pas le continent. Au xixe siècle, le continent austral, l'Antarctique, demeura la dernière terre de mystère de cette géographie des navigateurs. Le Belge Adrien de Gerlache, qui effectua une expédition en 1897-1899, puis le Norvégien Egeberg Borchgrevink, en 1898-1900, furent les premiers à hiverner dans les glaces australes.

James Cook

James Cook

photographie

Le navigateur britannique James Cook (1728-1779), explorateur du Pacifique, par Nathaniel Dance. National Maritime Museum, Greenwich (Londres). 

Crédits : AKG

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « DEUXIÈME VOYAGE DE COOK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-voyage-de-cook/