WASHINGTON DENZEL (1954- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur américain, né le 28 décembre 1954 à Mount Vernon, dans l'État de New York.

Diplômé de l'université Fordham de New York en 1977, Denzel Washington se tourne ensuite vers le théâtre et rejoint l'American Conservatory Theater à San Francisco. Après plusieurs succès sur les planches en Californie et à New York, il fait ses débuts au cinéma dans la comédie Carbon Copy (1981). Il commence à retenir l'attention du public lorsqu'il apparaît à la télévision dans la série St. Elsewhere (1982-1987, Hôpital St Elsewhere). Dans le film Cry Freedom (1987, Cry freedom. Le cri de la liberté), il interprète le rôle du militant sud-africain Steve Biko, pour lequel il est nommé à l'oscar du second rôle. Il recevra cette récompense deux ans plus tard pour son interprétation d'un esclave affranchi qui rejoint l'armée nordiste pendant la guerre de Sécession dans le film Glory (1989, Pour la gloire).

Dans les années 1990, Denzel Washington est devenu un acteur de premier plan à qui l'on confie volontiers les rôles principaux et voit son talent reconnu du public blanc comme du public noir. Il donne une prestation mémorable dans les films de cette période – la comédie romantique Mississippi Masala (1991), la comédie de Shakespeare Much Ado About Nothing (1993, Beaucoup de bruit pour rien), le drame Philadelphia (1993), le film policier Devil in a Blue Dress (1995, Le Diable en robe bleue) et le thriller militaire Crimson Tide (1995, USS Alabama). À cette époque, il tourne souvent avec Spike Lee : il est en tête d'affiche dans Mo' Better Blues (1990), He Got Game (1998) et notamment Malcolm X (1992). Denzel Washington reçoit l'oscar du meilleur acteur pour son interprétation nuancée et saisissante du défenseur des droits des Noirs américains. Son incarnation du boxeur Rubin Carter dans The Hurricane (1999, Hurricane Carter) lui vaut une autre nomination à l'oscar du meilleur acteur.

C'est pour son interprétation d'un officier de police corrompu et violent dans Training Day (2001) que Denzel Washington [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« WASHINGTON DENZEL (1954- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denzel-washington/