DENVER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située à 1 609 mètres d’altitude – soit 1 mile, ce qui lui vaut son surnom de Mile High City – sur la zone de contact entre les montagnes Rocheuses et les grandes plaines de la prairie, l’agglomération de Denver (3,4 millions d’habitants en 2016, dont 693 000 dans la ville de Denver) est la plus élevée des États-Unis. Ville de la Sun Belt, elle est la capitale du Colorado et compte parmi les villes les plus attractives du pays.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Emblématique de la frontière, la cité doit sa fondation à la ruée vers l’or. C’est en effet en 1858 que des chercheurs d’or découvrent le premier filon significatif des Rocheuses, sur la rivière South Platte, et y fondent un premier campement, Montana City. Entre 1858 et 1860, cent mille chercheurs d’or y affluent. De nouveaux campements sortent de terre à proximité, au gré des nouvelles découvertes : Saint-Charles dès 1858, qui occupe un ancien camp indien (cheyenne et arapaho), et Auraria, en 1859. Ces deux sites sont principalement occupés durant l’été, quand les conditions climatiques facilitent la recherche du métal précieux. Le général William Larimer profite de la vacance d’hiver pour s’emparer de Saint-Charles et y créer Denver City. La ville est alors située dans le territoire du Kansas (beaucoup plus vaste que l’État actuel du même nom) et est nommée en l’honneur de son gouverneur, James W. Denver. Le filon est rapidement tari : Auraria et Denver City, d’abord concurrentes, sont rapidement menacées d’abandon dès lors que des mines d’or plus prometteuses sont découvertes plus à l’ouest, dans les montagnes. Toutefois, un centre d’approvisionnement est nécessaire pour ravitailler les nouvelles implantations minières, et Denver, choisie par la société de télégraphe Western Union, prend l’ascendant sur sa voisine.

En 1867, Denver City, dont le nom est raccourci en Denver, devient la capitale du territoire du Colorado, puis de l’État du même nom, créé en 1876. La ville prospère rapidement quand, en 1870, le milieu des affaires local parvient à la relier à la ligne de chemin de fer tran [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DENVER  » est également traité dans :

INNSBRUCK (JEUX OLYMPIQUES D') [1976] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 544 mots

Quatre villes se sont portées candidates pour organiser les XII es  jeux Olympiques d'hiver en 1976 : Denver (États-Unis), Sion (Suisse), Tampere (Finlande) et Vancouver (Canada). Le 12 mai 1970, le C.I.O., réuni pour sa soixante-neuvième session à Amsterdam, semble avoir du mal à se décider : trois tours de scrutin sont nécessaires ; Denver se vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/innsbruck-jeux-olympiques-d-1976-contexte-organisation-bilan/#i_38933

ROCHEUSES MONTAGNES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT
  • , Universalis
  •  • 2 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les centres urbains »  : […] Si les villes sont rares à l'intérieur de la montagne, toute une série de centres au contact des grandes plaines et des plateaux intérieurs se répartissent sur la bordure. On citera en particulier Spokane, situé à l’extrême est de l'État de Washington à proximité de l’Idaho, carrefour de communication et centre commercial régional, créé en 1873 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-rocheuses/#i_38933

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « DENVER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denver/