DÉCOUVERTE DES RAYONS X

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En novembre 1895 à Würzburg (Allemagne), Wilhelm Röntgen (1845-1923) remarque que le verre du tube cathodique qu'il utilise pour ses expériences émet un rayonnement invisible capable d'impressionner une plaque photographique. Il montre aussi que ces rayons, qu'il nomme X, causent la fluorescence de divers matériaux et qu'ils sont d'autant plus absorbés que les éléments ont un numéro atomique élevé. Il effectue les premières radiographies d'un être vivant. On sait maintenant que le rayonnement X n'est qu'une des diverses formes du rayonnement électromagnétique. L'écho considérable de cette découverte ouvrit la voie à la découverte de la radioactivité.

Radiographie

Radiographie

photographie

En 1896, l'une des premières images obtenues par l'Allemand Wilhelm Conrad Röntgen (1845-1923) par exposition aux rayons X. Il s'agit de la main de son épouse. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « DÉCOUVERTE DES RAYONS X », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-rayons-x/