DÉCHETS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers une utilisation cyclée des ressources

La double préoccupation de protection de l'environnement et de valorisation des déchets entraîne le renforcement de deux secteurs d'activités économiques : celui de la gestion des déchets (collecte, transport, traitement) et celui de leur valorisation et de leur recyclage.

La récupération : sélection et préparation des matériaux réutilisables

Les récupérateurs rappellent avec humour qu'ils pratiquent l'un des plus vieux métiers du monde : dès l'époque romaine, sur le champ de bataille, on récupère les armes des soldats morts. On comprend l'évolution du nombre et de la diversité des entreprises.

Les récoltes des ramasseurs occasionnels ou saisonniers gagnent le « chantier » de stockage et de tri affiné d'un petit récupérateur sédentaire, premier maillon d'une chaîne professionnelle de regroupement et de sélection croissante de matériaux de plus en plus variés destinés à un nécessaire recyclage économique. Après un premier conditionnement, les rebuts les plus communs (métaux ferreux et non ferreux, papiers et cartons ...) entrent dans la chaîne du négoce des matériaux spécifiés. D'entreprise en entreprise, chaque filière renforce ses moyens et précise sa fonction. Les « chantiers » successifs se spécialisent dans quelques grandes filières traditionnelles (ferrailles et métaux non ferreux ; papiers et cartons), récemment renforcées (papiers, cartons, verre) ou créées (plastiques, déconstruction automobile) pour répondre aux directives des politiques d'environnement protégé et de développement durable. Chaque filière s'achève dans les grands « chantiers industriels » des « grossistes » qui fournissent les usines consommatrices de ces matières recyclées, encore appelées matières « secondaires ». Ainsi se referme une boucle technique complète de réutilisation d'un matériau initial.

Les principales filières actuelles, celles des ferrailles et des métaux non ferreux, sont anciennes. Elles se sont développées spontanément au cours des xixe et xxe siècles, avec la mécanisation des industries et des transports, pour approvisionner l'industrie métallurgique selon la règle du négoce : si le prix de revient de la matière régénérée à partir du déchet est inférieur au cours de la matière vierge, la récupération est économiquement justifiée. En outre, des conditions politiques sont venues renforcer leur fondement : une fonction de sécurité nationale dans la fourniture de matériaux d'intérêt stratégique dans les périodes des conflits (1914-1918 et 1939-1945) en Europe, une mise à disposition de compétences et de matériaux dans les grands chantiers nationaux de reconstruction et d'aménagement de l'après-guerre, et, désormais, une intégration dans la législation actuelle des directives européennes et des décrets nationaux en faveur d'une utilisation économe et durable des ressources.

De nouvelles filières en résultent. Le cas de la collecte des déchets des équipements électriques et électroniques (D.E.E.E.) traduit dans les faits le choix politique de l'Union européenne exprimé dans une série de textes postérieurs à 1994 : stimuler la réduction des déchets ultimes dans les différentes filières d'usage économique. C'est aussi le cas de la déconstruction automobile. La Fédération nationale de la démolition automobile (F.N.D.A.), créée en France en 1997, a permis de mettre en place une filière traitant les véhicules en fin de vie suivant deux opérations successives distinctes :

– la dépollution retire du véhicule les différents fluides (carburant, huile, liquides de frein et de refroidissement) et la batterie qui sont ensuite dirigés vers des filières spécifiques de valorisation ou d'élimination ;

– la déconstruction comprend les phases de démontage (extraction de pièces de réemploi, de composants tels que les verres, les pneus, les mousses et les plastiques, qui ont une valorisation matière ou énergétique), de broyage de la carcasse et tri de métaux, et du traitement des résidus Cette nouvelle branche professionnelle de la déconstruction automobile emploie quelque 9 000 salariés répartis dans 900 petites et moyennes entreprises.

Dans chaque filière de recyclage, la valorisation des rebuts d'usage n'est pas nécessairement rentable ; le détenteur du déchet doit alors contribuer financièrement à payer le recyclage. Cette contribution est apportée soit lors de l'acte d'achat du produit neuf, qui inclut une participat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Décharge à New Delhi

Décharge à New Delhi
Crédits : Manpreet Romana/ AFP

photographie

Déchets : production de déchets ménagers en France

Déchets : production de déchets ménagers en France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Déchets : types de traitement en Europe

Déchets : types de traitement en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Déchets : évolution des modes de traitement en France

Déchets : évolution des modes de traitement en France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 5 médias de l'article

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DÉCHETS  » est également traité dans :

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouveau problème pour l'agronomie : la protection de l'environnement »  : […] Avec l'intensification des activités humaines, l'accroissement des populations urbaines, il a fallu revoir des solutions anciennes et en rechercher de nouvelles. L'environnement est devenu un nouveau problème pour l'agronomie. On a commencé à demander au xx e  siècle et l'on demande toujours à l'agriculture de contribuer à la lutte contre les pollutions, et, simultanément, on l'accuse de polluer. […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Archéologie du temps présent

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 857 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'archéologie industrielle à l'archéologie des poubelles »  : […] Continuant à descendre le fil du temps, l'archéologie s'est aussi intéressée aux vestiges industriels des xix e et xx e  siècles. Cette « archéologie industrielle », en fouillant les restes de bâtiments et les déchets de production, a apporté des éléments fondamentaux en histoire des techniques, qui ne figuraient pas dans les seules archives écrites. Elle s'est intéressée aux bâtiments industriel […] Lire la suite

ARCHITECTURE ÉCOLOGIQUE ou ARCHITECTURE DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique GAUZIN-MÜLLER
  •  • 5 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Gestion des déchets et chantiers verts »  : […] Le secteur du bâtiment produisant un volume de déchets supérieur à celui des ordures ménagères, le tri sélectif est devenu incontournable. Un chantier « vert » limite les nuisances pour le voisinage (bruits, poussières) et la mise en place de bennes spécifiques pour les différents matériaux facilite l'élimination des déchets issus de la construction. Le traitement dans les centres spécialisés est […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Défis

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • André DOUAUD, 
  • Francis GODARD, 
  • Gérard MAEDER, 
  • Jean-Jacques PAYAN
  •  • 11 549 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le recyclage des automobiles »  : […] C'est en Europe que les premières réglementations concernant les véhicules hors d'usage (VHU) ont été mises en œuvre afin de limiter la production de déchets qui ne cessent de croître. Depuis 2000, l'Union européenne a donc publié des directives pour réduire la mise en décharge (qui s'élevait à quelque 3 millions de tonnes de déchets ultimes issus de 12 millions de véhicules usagés dans l'Europe […] Lire la suite

BIODÉPOLLUTION

  • Écrit par 
  • Sylvain CHAILLOU, 
  • Jérôme COMBRISSON
  •  • 2 986 mots

Dans le chapitre « Deux types de polluants »  : […] Les composés chimiques sont classés en deux catégories : les métaux et les substances organiques (pesticides, hydrocarbures). Certains métaux peuvent être essentiels à la vie à très faibles doses (oligoéléments) – par exemple, le cuivre, le cobalt, le sélénium... –, car ils sont impliqués dans le métabolisme cellulaire (cofacteur enzymatique, stabilisateur de structure secondaire des protéines...) […] Lire la suite

CHIMIE - Chimie durable

  • Écrit par 
  • Hagop DEMIRDJIAN
  •  • 2 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une approche méthodologique : l'économie d'atomes »  : […] L' économie d'atomes est une méthodologie de synthèse qui consiste à maximiser le nombre d'atomes de réactifs transformés en produit (celui souhaité) au cours de la synthèse. Barry M. Trost (né en 1941), de l'université de Stanford (États-Unis), l'a introduite en 1991, et a défini le pourcentage d'économie d'atomes (PÉA) par la formule : PÉA = (masse molaire totale des atomes utilisés/masse molair […] Lire la suite

EAU - Approvisionnement et traitement

  • Écrit par 
  • Georges BREBION, 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 10 034 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Traitement des boues »  : […] Les évolutions de la réglementation ont augmenté encore le poids du volet traitement des boues des stations d'épuration. Dorénavant, les boues sont considérées comme des déchets qui doivent être détruits ou valorisés par un emploi final utile et sans nuisances. Les boues, initialement très liquides, chargées de matières putrescibles, malodorantes et pathogènes, ne peuvent être utilisées en l'état […] Lire la suite

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

  • Écrit par 
  • Cécile EZVAN
  •  • 4 896 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les principes opérationnels de l’économie circulaire »  : […] Cette visée de préservation des écosystèmes se décline en principes opérationnels à mettre en œuvre de façon hiérarchisée. Ce cadre hiérarchique – inspiré de la gestion des déchets – est souvent résumé en une série de « R » (réduire, réparer, réutiliser, recycler) dans un ordre de préférence correspondant à l’impact environnemental : il s’agit d’abord de réduire les déchets et le gaspillage, puis […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT - Droit de l'environnement

  • Écrit par 
  • Raphaël ROMI
  •  • 4 417 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Gestion des nuisances »  : […] Le droit de l'environnement s'attache également à réduire ou réguler les nuisances. On appelle nuisances les atteintes à l'environnement qui ne touchent pas un milieu identifié, au contraire des pollutions. Pour prendre l'exemple des déchets, l'article L. 541-24-2 du Code de l'environnement prévoit que « les installations d'élimination des déchets par stockage ne seront autorisées à accueillir qu […] Lire la suite

ITALIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 061 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Un environnement fragile et menacé »  : […] Au fil de ces mutations, la protection de l'environnement et plus généralement les modalités mêmes de l'occupation du territoire sont devenues des sujets de préoccupation. En effet, comme dans d'autres pays méditerranéens, l'urbanisation diffuse, souvent « abusive » (c'est-à-dire illégale) a été un mode d'expansion urbaine certes non dominant mais largement répandu. Ce phénomène a été conforté pa […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6 juillet 2022 Union européenne. Classement des industries gazière et nucléaire comme activités durables.

Pour le nucléaire, elles imposent l’installation de sites de stockage des déchets hautement radioactifs avant 2050.  […] Lire la suite

2-28 février 2022 Ukraine – Russie. Intervention militaire russe en Ukraine.

Le même jour, des missiles russes endommagent le site d’une installation de stockage de déchets radioactifs à Kiev, sans toutefois provoquer de rejet de matières radioactives. Le 27 toujours, les électeurs biélorusses approuvent par référendum une révision constitutionnelle qui abolit notamment l’interdiction d’installer des armes nucléaires sur leur territoire. […] Lire la suite

25 octobre 2021 Belgique. Rapport du Conseil supérieur de la santé sur l'énergie nucléaire.

Il pointe également la question des déchets, le risque d’accident grave, le risque terroriste et le risque de prolifération de matières fissiles à usage militaire. La ministre du Climat et du Développement durable Zakia Khattabi (Ecolo) et la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) approuvent les conclusions du rapport. Ses détracteurs mettent en cause sa qualité scientifique et invoquent la nécessité du recours au nucléaire dans la lutte contre les émissions de CO2. […] Lire la suite

21 septembre 2021 France. Condamnation des opposants au projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

Le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc (Meuse) condamne à des peines de douze et neuf mois de prison ferme deux des sept militants antinucléaires poursuivis pour leurs actions visant à s’opposer au projet Cigéo d’enfouissement géologique des déchets radioactifs à Bure (Meuse). Quatre autres militants sont condamnés à des peines de six à neuf mois avec sursis. […] Lire la suite

28 mai 2021 France. Condamnation des frères Jean-Noël et Alexandre Guérini.

Poursuivi pour de multiples infractions, Jean-Noël Guérini était jugé pour avoir ordonné la préemption par le conseil général, sous un prétexte fallacieux, d’un terrain permettant l’extension d’une décharge et l’attribution d’un marché public de traitement des déchets à son frère Alexandre Guérini. Ce dernier est condamné à six ans de prison, la privation de ses droits civils et civiques et l’interdiction de diriger une société pendant cinq ans, pour avoir orchestré le trucage de marchés publics. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean GOUHIER, « DÉCHETS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dechets/