WILKIE DAVID (1785-1841)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre et dessinateur écossais, né le 18 novembre 1785 à Cults, dans le comté de Fife, mort le 1er juin 1841 au large de Gibraltar.

David Wilkie mène des études d'art à Édimbourg, puis entre en 1805 à la Royal Academy à Londres, où il expose à partir de l'année suivante. Il est élu académicien en 1811. Sa première toile importante, Pitlessie Fair (1804), est une peinture de genre à la manière néerlandaise, qui doit beaucoup aux œuvres de David Teniers le Jeune et Adriaen van Ostade. Pendant les vingt années suivantes, il continue à peindre dans ce style des scènes de la vie paysanne les décrivant avec un sens aigu de l'observation et une extrême attention aux détails. Ce type de peinture remporte un tel succès que, lors de l'exposition à la Royal Academy, en 1822, de son œuvre Chelsea Pensioners Reading the Waterloo Despatch (« Les Pensionnaires de Chelsea apprenant la nouvelle de la victoire de Waterloo »), des barrières doivent être mises en place pour retenir la foule des admirateurs.

De 1825 à 1828, son style évolue sous l'influence de voyages qu'il entreprend, pour raisons de santé, en Italie, en Allemagne, en Suisse et en Espagne. Particulièrement impressionné par les peintres espagnols Velázquez et Murillo, il adopte un style plus ample, plus audacieux et élargit sa palette. Cette seconde manière fait l'objet de critiques de nombre de ses contemporains qui regrettent son précédent style. Cependant, les sujets historiques et les portraits qu'il réalise à cette époque sont empreints d'un romantisme hardi fort apprécié des amateurs d'art d'aujourd'hui.

En 1830, Wilkie succède à sir Thomas Lawrence en tant que peintre du roi et est fait chevalier en 1836. En 1840, il se rend en Terre sainte pour s'imprégner des paysages inspirant les arrière-plans des toiles religieuses : il ouvre ainsi la voie à William Holman Hunt. Il décède lors du voyage de retour : ses funérailles en mer sont commémorées dans l'œuvre de Turner Peace : Burial at Sea (1841, Tate Gallery, Londres).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WILKIE DAVID - (1785-1841) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-wilkie/