KENDALL DAVID GEORGE (1918-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien britannique, spécialiste des statistiques. Né le 15 janvier 1918 à Ripon dans le Yorkshire, David George Kendall effectue ses études supérieures au Queen's College de l'université d'Oxford. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour le ministère britannique de l'Équipement. Il enseigne comme « lecteur » en mathématiques à Oxford à partir de 1946, et comme professeur invité à l'université de Princeton (États-Unis) en 1952-1953. Nommé en 1962 professeur de statistiques mathématiques à l'université de Cambridge, il y donne des cours d'une exceptionnelle qualité jusqu'à sa retraite en 1985. Expert en théorie des probabilités et en analyse des données, Kendall a beaucoup contribué à la théorie des files d'attente, domaine de mathématiques appliquées issu de l'observation des problèmes de trafics téléphoniques. Il a en particulier montré que cette théorie a de nombreuses analogies avec celle des chaînes de Markov et développé des méthodes performantes pour l'analyse de variables telles que le temps d'attente dans le cas d'un système où les consommateurs ont accès à plusieurs serveurs. Les travaux de Kendall en géométrie stochastique sont aussi remarquables ; ils relient la structure riemanienne d'espaces abstraits à la théorie statistique des formes. Kendall est lauréat en 1976 de la médaille Sylvester de la Royal Society et en 1989 de la médaille De Morgan de la Société mathématique de Londres.

—  Bernard PIRE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « KENDALL DAVID GEORGE - (1918-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/david-george-kendall/