SIMMONS DAN (1948- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dan Simmons est né à Peoria, dans l'Illinois. Pendant dix-huit années, il exerça le métier d'instituteur. Il avait pour habitude, après le déjeuner, de raconter à ses jeunes élèves une histoire, qu'il faisait durer toute l'année. Le fameux Gritche, entité mythologique et meurtrière au centre d'Hypérion, est né de ces séances : « Cette créature faisait vraiment peur aux gosses. Parfois, ces gosses, qui sont devenus des adultes aujourd'hui, me re-contactent en me disant qu'ils ont reconnu le Gritche [...]. Cela m'amuse de savoir que les seules personnes qui connaissent la véritable histoire d'Hypérion, dans son ensemble – et croyez-moi, elle est encore beaucoup plus longue que le roman –, soient ces enfants ! » (Ozone, no 2). On retrouve des échos de cette expérience dans la nouvelle La Mort du centaure (1990).

Au premier abord, l'œuvre de Dan Simmons surprend par son éclectisme. Alors que nombre de ses collègues s'enferment dans un genre précis, lui ignore superbement la notion de frontière, pratiquant aussi bien la science-fiction que le fantastique, le thriller ou la littérature générale.

Après avoir obtenu le World Fantasy Award en 1986 pour son premier roman, Le Chant de Kali (une sombre histoire de cadavres ramenés à la vie et de déesse voleuse d'âmes, qui se déroule dans une somptueuse Calcutta), c'est en 1989 que Dan Simmons stupéfie le monde littéraire en publiant trois romans aussi exceptionnels que fondamentalement différents : Hypérion (prix Hugo, prix Locus), L'Échiquier du mal (Bram Stoker Award, Locus Award, British Fantasy Award) et Les Larmes d'Icare.

Lors de la sortie d'Hypérion, le critique de science-fiction John Clute écrivit : « Hypérion est sans doute l'œuvre définitive des années 1980. En un seul roman, Dan Simmons s'est inscrit parmi les quatre ou cinq auteurs principaux de la décennie. » Hypérion (et sa suite, La Chute d'Hypérion, 1990) est un étonnant roman d'aventures qui [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Denis GUIOT, « SIMMONS DAN (1948- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dan-simmons/